Participer
Conférence de presse

Pour un approvisionnement électrique sûr et financièrement supportable

L’UDC a tenu conférence de presse aujourd’hui pour présenter son nouveau document de fond sur la sécurité de l’approvisionnement électrique. Elle propose une politique énergétique réaliste et garantissant un approvisionnement électrique suffisant, avantageux, aussi indépendant que possible et sûr. L’abandon précipité et sans méthode de l’énergie nucléaire, alors que la Suisse ne dispose d’aucune alternative valable, serait une expérience fatale pour le pays. L’approvisionnement électrique doit se baser sur des principes réalistes et sur les technologies disponibles aujourd’hui. L’UDC place au cœur de sa stratégie la sécurité de l’approvisionnement, l’indépendance de l’étranger au niveau de la production et le coût avantageux de l’électricité. Ce document de fond donne le coup d’envoi à une intense discussion dans les organes du parti durant les mois à venir. L’UDC rejette avec détermination le projet d’impôt écologique dont le Conseil fédéral devrait discuter prochainement. Un tel impôt coûterait des milliers d’emplois, détruirait la compétitivité internationale de l’économie suisse et saignerait les régions périphériques. Le document de fond sur la politique énergétique publié aujourd’hui donne le coup d’envoi à un débat intense dans les organes du parti durant les mois à…

L’UDC a tenu conférence de presse aujourd’hui pour présenter son nouveau document de fond sur la sécurité de l’approvisionnement électrique. Elle propose une politique énergétique réaliste et garantissant un approvisionnement électrique suffisant, avantageux, aussi indépendant que possible et sûr. L’abandon précipité et sans méthode de l’énergie nucléaire, alors que la Suisse ne dispose d’aucune alternative valable, serait une expérience fatale pour le pays. L’approvisionnement électrique doit se baser sur des principes réalistes et sur les technologies disponibles aujourd’hui. L’UDC place au cœur de sa stratégie la sécurité de l’approvisionnement, l’indépendance de l’étranger au niveau de la production et le coût avantageux de l’électricité. Ce document de fond donne le coup d’envoi à une intense discussion dans les organes du parti durant les mois à venir. L’UDC rejette avec détermination le projet d’impôt écologique dont le Conseil fédéral devrait discuter prochainement. Un tel impôt coûterait des milliers d’emplois, détruirait la compétitivité internationale de l’économie suisse et saignerait les régions périphériques. Le document de fond sur la politique énergétique publié aujourd’hui donne le coup d’envoi à un débat intense dans les organes du parti durant les mois à venir.

Un approvisionnement électrique performant est la clé de la croissance et de la prospérité de toute société moderne. Sans électrique, rien ne va plus. Grâce à la composition avantageuse de sa production électrique, la Suisse a pu jusqu’ici jouer pleinement cet atout. Or, cette position forte est aujourd’hui menacée. Visant l’abandon du nucléaire, la Stratégie énergétique 2050 voulue par le Conseil fédéral met en péril sans nécessité aucune l’approvisionnement électrique fiable, indépendant et pauvre en émissions de CO2 dont bénéficie actuellement la Suisse. Avant de projeter une éventuelle sortie du nucléaire, il faut disposer d’alternatives ayant fait leurs preuves dans la pratique, donc d’agents énergétiques qui réunissent les conditions permettant d’atteindre l’objectif visé. Or tel n’est évidemment pas le cas de la stratégie du Conseil fédéral. Tout en reposant sur des interventions massives de l’Etat, sur des coûts élevés et des défis techniques énormes, la stratégie gouvernementale n’offre pas une sécurité d’approvisionnement suffisante et accroît la dépendance de l’étranger. Pour couronner le tout, la faisabilité des mesures proposées paraît plus que douteuse.

L’approvisionnement électrique de la Suisse ne doit pas reposer sur de vagues espoirs et il ne doit en aucun cas servir de champ d’expérimentation à des idées mal réfléchies. La stratégie proposée par l’UDC offre un résultat optimal grâce à un concept clair, moyennant des technologies disponibles dès à présent et avec un minimum d’interventions de l’Etat et de coûts. Les mesures nécessaires à cet effet peuvent être résumées comme suit:

  • remplacement d’une centrale nucléaire (3 TWh) jusqu’en 2030 par une augmentation de la production hydraulique. Cela implique une nette amélioration des conditions-cadres régissant cet agent énergétique. Le droit de recours des associations doit être supprimé dans ce domaine et les procédures doivent être accélérées.
  • remplacement d’une centrale nucléaire (3 TWh) jusqu’en 2030 par un recours accru aux nouvelles énergies renouvelables (vent, photovoltaïque, biomasse). Cet objectif peut être atteint par une suppression du plafond pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (sauf pour la photovoltaïque qui, en raison de son faible rendement, reste limitée). Il faudra également garantir un stockage énergétique exempt de CO2 avec des centrales pompage-turbinage. A ce niveau également, les procédures d’autorisation des projets doivent être raccourcies et le droit de recours des associations doit être massivement restreint.
  • la durée de fonctionnement des centrales nucléaires existantes est d’au moins 60 ans, à condition que la sécurité et l’économie soient garanties. La Suisse disposera ainsi des ressources indispensables à la sécurité de son approvisionnement jusqu’à ce que de nouvelles installations de production puissent être mises en place.
  • remplacement d’une centrale nucléaire (3 TWh) et compensation de la hausse de la consommation d’électricité jusqu’en 2030 (croissance annuelle: + 0,5%, soit 6 TWh) par la construction d’une centrale nucléaire répondant aux technologies les plus récentes.
  • en cas de refus d’une nouvelle centrale nucléaire par le peuple, l’électricité manquante devrait être remplacée par des importations onéreuses d’électricité ou le recours massif à des énergies fossiles (charbon, pétrole, centrales combinées, CCF au gaz naturel fossile) pour une production électrique générant de fortes émissions.
  • remplacement des deux grandes centrales nucléaires (Gösgen et Leibstadt) jusqu’en 2040/45 par des technologies modernes (géothermie profonde) ou par deux nouvelles centrales nucléaires de la dernière génération.
partager l’article
Exposés
Exposé
partager l’article
27.08.2012, de Walter Wobmann
Die Bevölkerung der Schweiz hat im Laufe des Sommers die Marke von 8 Mio. Einwohnern überschritten. Damit... lire plus
Exposé
partager l’article
27.08.2012, de Adrian Amstutz
Strom ist das Lebenselixier unserer modernen Gesellschaft – ohne Elektrizität steht buchstäblich alles still. Die Schweiz hatte... lire plus
Exposé
partager l’article
27.08.2012, de Jean-François Rime
L'approvisionnement électrique actuel est une force importante de l'économie suisse dans la concurrence internationale. Nous avons trois... lire plus
Exposé
partager l’article
27.08.2012, de Hans Killer
Der Energiewandel im Bereich Strom bedeutet eine gigantische technische und finanzielle Herausforderung. Diese Kosten hat unsere gesamte... lire plus
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Agriculture

Pour une production indigène.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Armée

La sécurité de la population.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre