Participer
éditorial

Bilan mitigé des élections cantonales

Comme prévu, le bilan des deuxièmes élections depuis octobre 2011 est mitigé pour l’UDC. Les résultats des élections aux exécutifs cantonaux sont tous bons et même excellents dans les cantons de…

Comme prévu, le bilan des deuxièmes élections depuis octobre 2011 est mitigé pour l’UDC. Les résultats des élections aux exécutifs cantonaux sont tous bons et même excellents dans les cantons de Schwyz et de Thurgovie. A Schwyz, l’UDC a même conquis un troisième siège au gouvernement cantonal. L’issue des élections législatives est conforme aux attentes. Alors que l’UDC a progressé dans le canton de Vaud en gagnant un siège supplémentaire au Grand Conseil, elle a reculé à Schwyz, St-Gall et Uri.

Les élections d’hier n’étaient pas, comme l’ont annoncé par erreur la plupart des médias, les premières après celles d’octobre 2011, mais bien les deuxièmes. En novembre de l’année passée, il y a eu des élections générales dans le canton de Fribourg. L’UDC y a progressé de trois sièges. Le fait que les médias aient complètement ignoré ce succès dans leurs analyses en dit long sur le sérieux de leur travail et leurs préjugés. Dans l’ensemble, les élections d’hier ont confirmé la tendance observée lors des élections fédérales: les partis établis perdent du terrain au profit de nouveaux groupements et de candidats hors parti.

Difficile situation de départ
L’UDC était bien consciente de ce que les élections cantonales, qui ont suivi les élections fédérales de 2007, étaient placées sous des auspices particuliers. Sur la lancée de la victoire électorale au niveau national et, surtout, en réaction à l’éviction de Christoph Blocher du Conseil fédéral, l’UDC a réalisé des gains massifs et extraordinaires au printemps 2008. Ce fut notamment le cas dans les cantons de St-Gall, d’Uri et de Schwyz.
Il était évident pour l’UDC, que cette situation exceptionnelle n’allait pas se renouveler cette année. Ce d’autant moins que de nouveaux groupements (St-Gall et Vaud) et des candidats hors parti (Schwyz) avaient élargi l’éventail des partis politiques. Les scrutins d’hier ont confirmé ce pronostic. Les résultats réjouissants des élections gouvernementales et la progression dans le canton de Vaud permettent tout de même de placer quelques accents positifs. Tout comme le fait que l’UDC a défendu avec succès sa place de premier parti cantonal à St-Gall et Schwyz, ce qui ne doit pas faire oublier les sérieux revers dans les élections parlementaires de ces cantons ainsi que dans celui d’Uri.

La consolidation se poursuit en Suisse romande
Comme à Fribourg en novembre dernier, la tendance positive enregistrée par l’UDC en Suisse romande s’est poursuivie dimanche dernier dans le canton de Vaud. L’UDC a réussi à augmenter la part aux suffrages notamment dans les régions urbaines pour finalement gagner un siège supplémentaire (de 26 à 27). Malheureusement, le candidat UDC, Claude-Alain Voiblet, n’a pas réussi à s’imposer sur la liste bourgeoise à quatre malgré son bon résultat. Il se représentera le 1er avril au deuxième tour pour tenter de regagner le siège UDC au gouvernement.

Confirmation de la forte position en Suisse centrale
Dans le canton d’Uri, l’UDC est parvenue à confirmer son siège au gouvernement, le premier gagné en 2010 par Beat Arnold. Elle a perdu trois sièges au Parlement alors qu’elle avait en 2008 doublé sa représentation en la portant de 9 à 18. L’UDC reste ainsi le deuxième groupe parlementaire du Grand Conseil. Il ne faut pas oublier à ce propos que l’UDC n’est présente au législatif cantonal uranais que depuis l’an 2000.

Dans le canton de Schwyz, le gain d’un troisième siège au gouvernement par André Rüegsegger fut le grand moment de la journée. Mais l’excellent résultat obtenu par le conseiller d’Etat sortant, Walter Stählin, et la très bonne réélection du conseiller d’Etat Andreas Barraud méritent également reconnaissance. L’UDC Schwyz a conquis 35 sièges au Parlement, soit six de moins qu’en 2008, mais toujours huit de plus qu’en 2004. Elle reste ainsi la première force politique du canton.

Pertes à St-Gall
Dans le canton de St-Gall aussi, l’UDC demeure le parti au plus grand nombre de suffrages. Avec les 35 sièges qui lui restent, elle dépasse certes largement les autres partis, mais elle a tout même subi des pertes sévères. Malgré les attaques perfides qui ont été portées contre lui durant la campagne électorale, le représentant sortant de l’UDC au gouvernement cantonal, Stefan Kölliker, est parvenu à passer au premier tour. Michael Götte se présentera au deuxième tour pour le siège demeuré vacant.

Conseillers d’Etat populaires dans le canton de Thurgovie
L’UDC est heureuse de la réélection claire et nette de ces deux conseillers aux Etats sortants dans le canton de Thurgovie. Monika Knill a même obtenu le meilleur résultat de tous les candidats et Jakob Stark a lui aussi fait une belle élection, ce qui illustre bien la popularité des deux membres UDC du gouvernement thurgovien.

Il reste beaucoup à faire
L’UDC aura un gros travail à abattre durant les mois et années à venir. Les fondements de sa politique au niveau fédéral ont été posés au début de cette législature. Depuis les élections fédérales de 2011, l’UDC a déposé son initiative « contre l’immigration de masse ». Elle a en outre fait 45 propositions et lancé plusieurs interventions parlementaires urgentes dans le domaine de l’asile et participé activement aux travaux de la commission concernée. L’initiative populaire fédérale visant à faire appliquer l’initiative sur le renvoi approuvé par le peuple et les cantons est à l’examen auprès de la Chancellerie fédérale. Samedi, 24 mars, l’UDC tiendra un congrès spécial sur le thème de la politique de formation. Un combat important s’annonce également durant cette législature pour défendre les droits populaires, l’indépendance et la souveraineté de notre pays. C’est dire que l’UDC et ses élus de tous les niveaux ont du pain sur la planche.

Au niveau cantonal, l’UDC avait déjà retenu dans son analyse des élections fédérales 2011 que l’organisation et les structures de plusieurs partis cantonaux devaient être rapidement et durablement renforcées. Une grande attention doit également être accordée au suivi des thèmes politiques cantonaux et des politiques cantonales.

partager l’article
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.06.2020
Les passages de plus en plus nombreux vers le service civil de personnes astreintes au service militaire... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord