Participer
éditorial

C’est la gauche qui coÛte cher aux contribuables, pas l’UDC!

Des représentants de la gauche et des partis du centre versent des larmes de crocodile à cause des coûts de sécurité qu’a provoqués la fête de famille UDC samedi dernier à Berne…

Des représentants de la gauche et des partis du centre versent des larmes de crocodile à cause des coûts de sécurité qu’a provoqués la fête de famille UDC samedi dernier à Berne. Ils oublient bien sûr qu’ils sont finalement eux-mêmes responsables de ces frais. Il est en effet honteux que des forces d’extrême-gauche et antidémocratiques puissent entraver massivement la liberté de réunion et d’expression, voire empêcher totalement des manifestations dans ce sens. Cette situation est la conséquence directe du laxisme des autorités politiques, notamment dans les villes gouvernées par des majorités de centre-gauche.

En décembre dernier, l’extrême gauche suisse a pu fêter un succès. Les menaces qu’elle a lancées contre l’Université de Lausanne ont eu pour conséquence que celle-ci a refusé d’abriter l’assemblée des délégués de l’UDC alors que dans un premier temps elle avait accepté de l’accueillir. La mollesse des autorités locales a permis ce revirement, si bien que l’UDC a dû finalement tenir sa réunion en plein air à Coinsins (VD) parce qu’elle refusait de se laisser chasser du canton de Vaud.

Des agitateurs antidémocratiques du même acabit ont heureusement raté leur coup samedi dernier. Plus de 50 arrestations et des saisies de poignards, de pièces de pistolet et de produits incendiaires donnent cependant une idée de ce qui serait arrivé si la police n’avait pas assuré la protection complète de la manifestation. Il existe de toute évidence des forces dans ce pays qui n’acceptent pas la liberté de réunion et d’expression et qui ne reculent pas devant la violence, des menaces et le risque de blesser des personnes pour parvenir à leurs fins.

Ne pas laisser faire les casseurs
L’UDC aurait pu faire venir sans problème et sans un seul policier ses 6000 membres et sympathisants sur la Place fédérale et célébrer paisiblement sa fête de famille sans qu’une seule vitre ne soit cassée ou que des tiers soient excessivement dérangés. Ce sont d’autres qui ont rendu nécessaire cet important déploiement de police. Ce sont les mêmes milieux qui attaquent régulièrement les agents de police près du manège couvert de Berne (Reithalle), qui, le dimanche des votations, démolissent des entrées d’hôtels, qui tentent d’empêcher l’UDC de faire son travail politique en cassant presque chaque semaine des vitres de son secrétariat général, en démolissant les stores et en couvrant les murs de graffitis. L’UDC ne se laisse pas déconcerter, même si ses membres sont agressés physiquement ou si les voitures de personnes travaillant pour le parti son incendiées.

En revanche, les politiques, qui tolèrent ces agissements et qui refusent d’intervenir sévèrement contre leurs auteurs, acceptent finalement que les droits démocratiques soient appliqués de manière sélective, que la liberté de réunion et d’expression soit restreinte et que notre culture de discussion politique soit foulée au pied. Ce sont ces mêmes politiques qui sont en fin de compte responsables du prix de la sécurité samedi dernier.

L’UDC tient à remercier le directeur de la sécurité de la ville de Berne et les nombreux agentes et agents de police d’avoir permis le déroulement de la fête de famille UDC et d’avoir apporté ainsi une contribution importante au bon fonctionnement de la démocratie. Des remerciements vont également au comité d’organisation ainsi qu’aux nombreux bénévoles sans lesquels cette manifestation n’aurait pas pu avoir lieu.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.02.2020
Le Tribunal fédéral a publié hier un jugement qui accorde aux enfants de réfugiés un droit à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.02.2020
L'UDC proposera à la séance de demain de la Commission de politique extérieure du Conseil national de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.02.2020
L'UDC s'inquiète des dommages à la réputation que cette affaire d'espionnage a causé à la Suisse en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord