Participer
éditorial

Curiseuse conception de la démocratie…

La conseillère fédérale Doris Leuthard a manifestement l’intention de risquer tout son prestige dans le débat sur le principe du Cassis-de-Dijon. L’annonce de la direction de l’UDC de soutenir…

La conseillère fédérale Doris Leuthard a manifestement l’intention de risquer tout son prestige dans le débat sur le principe du Cassis-de-Dijon. L’annonce de la direction de l’UDC de soutenir le référendum contre ce projet l’a manifestement rendu nerveuse. Au lieu d’expliquer aux citoyennes et aux citoyens les motifs de cette introduction unilatérale du principe du Cassis-de-Dijon, elle menace les grands distributeurs de mettre en place en un appareil de contrôle. Une curieuse conception de la démocratie.

La même semaine où le responsable du département « Concurrence et régulations » de l’organisation economiesuisse a déclaré qu’il ne fallait pas s’attendre à des « miracles économiques » de l’introduction unilatérale du principe du Cassis-de-Dijon, la ministre de l’économie Doris Leuthard semble elle-même prise de doutes sur l’utilité de cette ouverture du marché. Craignant que les baisses de prix promises ne parviennent pas aux consommateurs, elle a menacé les grands distributeurs de mettre en place des dispositifs de contrôle, donc de nouvelles règlementations. Rappelons à ce propos qu’il s’agit ici non pas de prix administrés par l’Etat, mais de prix qui se forment sur le libre marché. La menace de la ministre de l’économie annonce donc un nouvel appareil de contrôle entraînant des coûts et des contraintes bureaucratiques.

Si ce scénario ne se réalise pas aussi rapidement que le souhaite la ministre de l’économie, c’est aussi à cause du référendum lancé contre l’introduction unilatérale du principe du Cassis-de-Dijon. La direction de l’UDC Suisse a récemment décidé de soutenir l’action du Centre Patronal. Plusieurs partis cantonaux UDC participent activement au comité référendaire. La conseillère fédérale Doris Leuthard en tire prétexte pour adresser des reproches aux organisations participant au référendum; celles-ci seraient responsables du fait que les consommateurs ne peuvent pas profiter des prétendues économies dès le 1er janvier 2010 déjà. Dans une démocratie directe, le référendum fait partie de la procédure législative. Pour les gouvernants, ce détail est sans doute gênant, mais si Madame Leuthard n’a pas tenu compte de l’éventualité d’un référendum dans sa planification, c’est avant tout sa faute et non pas celle des citoyennes et des citoyens qui usent de leurs droits démocratiques.

PS: à partir de ce lundi le service de presse est remplacé par un « Editorial de la semaine » qui prend brièvement position sur un thème politique. Les prises de position sur l’actualité politique – communiqués, réponses aux procédures de consultations, publications du parti, etc. – seront publiées de manière continue et sauvegardées sur internet. Les articles et textes des responsables UDC peuvent également être consultés sur internet en annexe aux portraits correspondants. En fonction des thèmes et de l’actualité, l’UDC exploitera en outre le service micro-blog « Twitter ». Le président du parti et éventuellement d’autres élus UDC utiliseront régulièrement ce système pour commenter des événements.

par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
18.02.2020
Le Forum PME tire la sonnette d'alarme: la compétitivité de l'industrie suisse s'est massivement détériorée ces dernières... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Martin Haab
Les Verts pointent constamment du doigt nos agriculteurs lorsqu‘il s‘agit de l’appauvrissement de la biodiversité en Suisse.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.02.2020, de Thomas Matter
L‘initiative de limitation est nécessaire de toute urgence. Et même si les accords bilatéraux I devaient être... lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord