Participer
éditorial

La politique de redistribution mensongère du PS

Le PS, qui était jadis le parti des «petites gens», a apparemment élargi son horizon dans le cadre de la campagne de votation sur la réforme de l’imposition des entreprises III: le voilà qui se soucie maintenant d’alléger la charge fiscale de la classe moyenne. C’est révolutionnaire. Révolutionnairement hypocrite!

Les coûts de l’aide sociale et du chômage explosent. Pourquoi?

Parce que la gauche ne veut pas gérer et contrôler l’immigration, mais plutôt dépenser les recettes fiscales de la classe moyenne en faveur des immigrants.

Les coûts de l’asile explosent. Pourquoi?

Parce que la gauche ne renvoie pas chez eux les migrants économiques, mais qu’elle se charge d’eux de A à Z avec les impôts de la classe moyenne.

Les coûts de l’aide au développement explosent. Pourquoi?

Parce que la gauche investit à pleines mains les recettes fiscales de la classe moyenne dans de nombreux projets aussi corrompus qu’inefficaces.

On peut pratiquement rallonger indéfiniment la liste des utilisations extravagantes des impôts de la classe moyenne par la gauche. Des villes comme Bienne, par exemple, qui a été gouvernée par la gauche pendant des décennies, est de facto en faillite. Les recettes fiscales ne couvrent même pas l’ensemble des coûts de l’aide sociale.

Ne vous laissez pas abuser par les litanies doucereuses de ces hypocrites. La pensée du PS en matière de politique économique sort tout droit de la vieille malle de Karl Marx et veut «une redistribution des richesses de la société» et garantir «le sol comme bien commun», etc. L’Etat réglemente tout et procède à la répartition. Et qui paie? La classe moyenne avec des impôts élevés, des taxes et des charges.

Je vous prie donc de dire clairement à la gauche votre refus de cette campagne mensongère. Allez voter. Motivez vos connaissances et vos amis à faire de même. Dites OUI à notre place économique et à notre bien-être –  OUI à la réforme sur l’imposition des entreprises.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.02.2020
Réuni aujourd'hui à Muotathal (SZ), le groupe parlementaire UDC s'est clairement prononcé contre l'introduction d'une "rente de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.02.2020
Le Forum PME tire la sonnette d'alarme: la compétitivité de l'industrie suisse s'est massivement détériorée ces dernières... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord