Participer
éditorial

La politique européenne du Conseil fédéral: il est temps de dire la vérité au peuple!

Le Conseil fédéral se penchera prochainement sur le dossier "Europe". La mise en scène a déjà commencé ces dernières semaines avec un véritable crescendo de prises de position, de déclarations et…

Le Conseil fédéral se penchera prochainement sur le dossier « Europe ». La mise en scène a déjà commencé ces dernières semaines avec un véritable crescendo de prises de position, de déclarations et de résultats d’études. Nombre de ces interventions avaient pour but d’annoncer la fin prétendument inéluctable de la voie bilatérale ou de vanter les avantages d’un nouveau rapprochement institutionnel de l’UE. Le Conseil fédéral a lui aussi fait avancer en catimini quelques projets poussant un peu plus la Suisse dans les bras de l’UE, qu’il s’agisse de la politique de sécurité, de la politique énergétique ou encore du secteur des services et de l’agriculture. Il est grand temps désormais que le gouvernement dise toute la vérité au peuple et dévoile ses véritables intentions.

Il semble, selon diverses rumeurs, que les conseillers fédéraux aient des préférences diverses dans la question de l’UE: les uns donnent l’avantage à un accord-cadre alors que les autres privilégient un « EEE light ». L’intention finale est cependant toujours la même: préparer le terrain à l’adhésion à l’UE. Et on nous dit une fois de plus que les conséquences d’une adhésion à l’UE pour la démocratie ne sont pas aussi graves que certains veulent bien le dire, mais qu’en contrepartie les droits de participation à la politique de l’UE seraient énormes.

Les europhiles de tout poil préfèrent cependant ne pas utiliser le mot d’adhésion et certains tentent même de faire oublier leur exaltation romantique d’autrefois. Les partis du centre, par exemple, ont annoncé une correction de leurs anciennes décisions en la matière. On les comprend: l’opinion publique suisse est plus défavorable que jamais à l’UE. Conséquence: ces milieux reviennent à leur politique des petites portes et font avancer sournoisement l’adhésion par des voies détournées, en l’occurrence des projets concrets. Quelques exemples pour illustrer ce propos: l’extension du mandat de négociation en vue de la conclusion d’un accord énergétique, l’obstination à poursuivre les discussions sur le libre-échange agricole, les nouveaux appels en faveur d’un accord dans le secteur des services ou encore la tentative d’internationaliser encore plus l’armée suisse via le rapport de politique de sécurité. Et, nonobstant des démentis officiels, de nouveaux versements pour ladite cohésion de l’UE sont en préparation pour se rallier les bonnes grâces de Bruxelles.

Que veut le Conseil fédéral?
Tout le monde aura compris que ce nouveau débat européen lancé par divers camps politiques n’est pas le fruit d’un hasard. En revanche, on ne sait pas très bien pour qui ce tapis rouge a été déroulé ces dernières semaines. Le Conseil fédéral a annoncé une séance spéciale sur la thématique européenne. Sa principale tâche sera de clarifier la situation. Que veut notre gouvernement? Quelles sont ses intentions véritables dans la question européenne. Le Conseil fédéral doit commencer par répondre à ses questions pour ouvrir une discussion ouverte, transparente et basée sur des faits établis. Le temps des allusions et des manœuvres d’arrière-boutique est terminé.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord