Participer
éditorial

Le Conseil national opte pour une économie planifiée à la mode socialiste

Le Conseil national a fait cette semaine des choix qui affectent la sécurité de l’approvisionnement et augmentent le prix de l’énergie.

Le Conseil national a fait cette semaine des choix qui affectent la sécurité de l’approvisionnement et augmentent le prix de l’énergie. La facture de cette politique sera une fois de plus payée par la classe moyenne et les PME.

Le principal souci de l’UDC face à la Stratégie énergétique 2050 est que ce projet affecte la sécurité de l’approvisionnement de la Suisse tout en générant des coûts élevés (obligations, interdictions et subventions). La question de savoir comment l’approvisionnement électrique de la Suisse sera assuré à l’avenir quand il n’y pas de vent que le soleil est caché n’a pas reçu de réponse dans le débat d’entrée en matière. L’unique solution qui restera à la Suisse sera d’importer de l’électricité ou de construire des usines combinées au gaz. Or, ce ne sont pas là des solutions satisfaisantes – surtout si le courant importé provient de centrales nucléaires ou au charbon. La question de la sécurité de l’approvisionnement est d’autant plus brûlante que les actuelles importations d’électricité allemande bon marché parce que subventionnée remettent en question les investissements dans la force hydraulique.

Nonobstant ces réserves largement justifiées, le Conseil national a rejeté presque toutes les propositions visant à orienter la stratégie énergétique vers l’économie de marché.  En revanche, les idées de la gauche, qui impose tout simplement un régime d’économie planifiée sur le marché énergétique, ont passé facilement la rampe grâce au soutien des partis du centre: la rétribution à prix coûtant des injections d’électricité a été augmentée pour passer à 2,3 centimes/kWh et compétence a été donnée au Conseil fédéral d’augmenter la taxe sur le CO2. Tout cela devra être payé par les PME et les familles.

La rétribution à prix coûtant des injections d’électricité génère sur le marché de l’électricité des subventions pour un montant de 1,4 milliard de francs (total de la consommation électrique suisse, soit 60 milliards de kWh multiplié par 2,3 centimes). Pour accroître le rendement énergétique des bâtiments, le Conseil fédéral prévoit 450 millions financés par le biais de la taxe CO2 à condition que les cantons apportent de leur côté 225 millions. Les subventions dépassent donc deux milliards de francs par an. Si on divise ce montant par 8 millions d’habitants et si on multiplie le résultat par quatre, on obtient une facture de 1000 francs par famille de quatre personnes et par an. Le coût exorbitant de cette politique passera par la hausse du prix de l’électricité qui frappera l’économie et les familles. Les PME et l’industrie la répercuteront sur le prix des produits, ce qui une fois de plus chargera le budget des ménages.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
29.06.2019
Réunis aujourd’hui à Orbe (VD), les délégués de l’UDC Suisse ont voté un manifeste contre la mainmise... lire plus
Consultation
partager l’article
21.06.2019
L'UDC soutient en principe la révision de l'ordonnance mentionnée ci-dessus. Elle salue notamment l'intention de soutenir la... lire plus
Consultation
partager l’article
08.02.2019
L'UDC est d'avis que le complément à l'art. 58a al. 5 de la loi fédérale sur l'utilisation... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord