Participer
éditorial

Le mauvais film

Les départements fédéraux des affaires étrangères et de l’intérieur ont annoncé la semaine dernière des rocades intéressantes au niveau du personnel. Nicolas Bideau, qui a réussi en relativement…

Les départements fédéraux des affaires étrangères et de l’intérieur ont annoncé la semaine dernière des rocades intéressantes au niveau du personnel. Nicolas Bideau, qui a réussi en relativement peu de temps à semer la discorde la plus complète dans le secteur suisse du cinéma, succède à Johannes Matyassy comme chef de Présence Suisse. Ce dernier est récompensé pour ses éminents services par un poste d’ambassadeur en Argentine. Or, l’unique chose à faire eût été de profiter de ce changement personnel pour dissoudre Présence Suisse dans sa forme actuelle.

Le bilan professionnel des gardiens de l’image de la Suisse est pour le moins douteux. On peut en particulier se demander s’il est nécessaire de disposer d’une unité administrative placée sous la direction d’un ambassadeur pour organiser le pavillon suisse dans les expositions mondiales. Quant à l’efficacité de Présence Suisse face aux pressions que notre pays subit depuis quelque mois, on n’a du mal à la percevoir. Même le Conseil fédéral semble l’avoir compris puisqu’il a décidé de tailler dans le budget de Présence Suisse dans le cadre de son programme d’économie et conformément à plusieurs interventions parlementaires. Mais comment imaginer que le chef très contesté du service cinématographique, Nicolas Bideau, puisse jouer utilement le rôle de grand communicateur de la Suisse? Tout cela ressemble bien plus à une action de sauvetage lancée par la ministre des affaires étrangères Micheline Calmy-Rey pour permettre à son copain de sortir la tête haute de la situation intenable dans laquelle il s’est mis au niveau de l’aide au cinéma suisse. En lui offrant ce poste confortable, le Conseil fédéral a raté la chance de profiter du départ de Johannes Matyassy pour remettre sérieusement en question le rôle et l’utilité de Présence Suisse dans sa forme actuelle. Le dixième anniversaire de la loi sur la promotion de l’image de la Suisse à l’étranger était une excellente occasion à cet effet.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Armée

La sécurité de la population.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord