Participer
éditorial

Le PLR et l’adhésion à l’UE: la preuve par l’action

Il faut saluer le changement d’orientation du PLR en ce qui concerne l‘adhésion à l’UE à une année des élections fédérales. La preuve par l’action reste malgré tout encore en suspens dans cette…

Il faut saluer le changement d’orientation du PLR en ce qui concerne l‘adhésion à l’UE à une année des élections fédérales. La preuve par l’action reste malgré tout encore en suspens dans cette affaire. Il n’a pas été rare de voir des représentants du PLR initier toutes sortes d’activismes en direction de l’intégration dans l’UE, et cela aussi bien au Parlement qu’au sein du Conseil fédéral. On doit maintenant pouvoir s’attendre à ce que le PLR contribue à faire enfin retirer la demande d’adhésion à l’UE qui se trouve toujours dans les tiroirs à Bruxelles.

Ce que le détournement de l’objectif de l’adhésion à l’UE représente effectivement pour le PLR est difficile à évaluer. Durant l’année dernière, on ne sentait pas encore grand chose d’un changement d’orientation à venir. La pointe du javelot des accros d’une adhésion à l’UE, c’est la demande d’adhésion à l’UE qui est toujours déposée à Bruxelles. Une initiative parlementaire de l’UDC, qui exigeait le retrait de cette demande, a été clairement rejetée durant la session spéciale 2009 du Conseil national par une majorité centre – gauche. Une seule fois, deux conseillers nationaux PLR ont apporté leur soutien à la fraction unanime de l’UDC. A l’époque, le détournement de l’objectif de l’adhésion ne semblait alors pas encore très solide chez les parlementaires nationaux du PLR. Maintenant, ce dernier déclare la demande d’adhésion «sans objet ». Reste à voir si leur courage ira jusqu’au soutien de la demande de retrait – ce qui serait pourtant logique. Mais il faut s’attendre à ce que des arguments juridiques de toutes sortes soient produits dans le débat (des motifs de technique juridique, de compétence du Conseil fédéral etc.). La véritable conviction a une allure différente.

La voie bilatérale – avec quel objectif ?
« La voie bilatérale » comme leitmotiv de la politique européenne est aujourd’hui mise en exergue par le PLR avec un zèle extraordinaire. Mais quel objectif poursuit le PLR en ce qui concerne cette voie ? La participation récemment proclamée à la politique de sécurité de l’UE serait une étape dangereuse en direction d’activités qui risquent d’enfreindre les devoirs d’indépendance et de neutralité. La demande de conclusion de nouveaux accords bilatéraux, que ce soit dans le secteur du libre-échange agricole ou de l’électricité, pourrait en outre rapidement heurter « la politique de préservation des intérêts » mise en avant par le PLR. Le libre-échange agricole aurait de graves conséquences pour le pays. De plus, au Parlement fédéral, les Euro-Turbos du PLR sont ceux qui se font le plus remarquer dans le débat sur la politique européenne. A la prochaine session, le Parlement ouvrira à nouveau une discussion sur la politique européenne, déclenchée par un postulat de la conseillère nationale Christa Markwalder au titre très évocateur : « Politique européenne. Évaluation, priorités, mesures immédiates et prochaines étapes d’intégration ». L’adhésion et l’intégration sont manifestement, selon l’interprétation du PLR, deux approches fondamentalement différentes. Nous sommes très intéressés de voir la suite.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord