Participer
éditorial

L’UDC s’engage clairement pour la sécurité et la concurrence fiscale

600 personnes dont 415 délégués se sont réunies samedi dernier à Baar pour adopter les consignes de vote en vue du scrutin fixé au 28 novembre 2010. Ces deux thèmes ont fait l’essentiel de…

600 personnes dont 415 délégués se sont réunies samedi dernier à Baar pour adopter les consignes de vote en vue du scrutin fixé au 28 novembre 2010. Ces deux thèmes ont fait l’essentiel de l’assemblée des délégués et non pas, comme cela a été colporté par les médias électroniques, les prochaines élections complémentaires au Conseil fédéral. Les délégués se sont prononcés à l’unanimité pour l’initiative sur le renvoi et contre le contreprojet d’obstruction du Parlement. Ils ont aussi décidé clairement – par 379 voix contre une – de recommander le rejet de l’initiative fiscale socialiste.

L’UDC avait lancé l’initiative sur le renvoi au mois d’août 2007. Le peuple se prononcera le 28 novembre prochain. Nombre de Suissesses et de Suisses ne se sentent plus en sécurité dans leur propre pays. Près de la moitié des crimes commis en Suisse sont le fait d’étrangers. L’initiative sur le renvoi répond aux besoins des Suisses qui souhaitent davantage de sécurité, davantage de frontières et aussi une justice plus sévère. L’initiative sur le renvoi entraînera l’expulsion systématique des étrangers qui ont commis un crime grave en Suisse et interdira leur retour durant 5 ans au moins. De crainte de voir l’initiative UDC acceptée, le Parlement tente de la saper par un contreprojet inefficace. Ce dernier inscrit le droit international dans la Constitution fédérale et le place au-dessus du droit suisse. Ainsi, les juges et avocats pourront continuer d’empêcher l’expulsion de criminels étrangers dangereux. Pire: le contreprojet du Parlement comprend même des dispositions sur l’intégration contraignantes pour la Confédération, les cantons et les communes. Cet article fonde ainsi des droits et des obligations onéreuses et contreproductives. Même le représentant des Verts à la table ronde, le conseiller national Louis Schelbert, a relevé le non-sens que constitue ce lien fait entre l’expulsion de criminels étrangers et des mesures d’intégration.

Les délégués UDC se sont aussi clairement engagés en faveur de la concurrence fiscale. L’initiative fiscale du PS est trompeuse. Une fois de plus, on fait passer à la caisse les classes moyennes sous le prétexte de presser les gros revenus. Aujourd’hui déjà, les classes moyennes sont écrasées par une foule d’impôts, de taxes et de redevances. Cette initiative prétendument pour la « justice fiscale » les mettrait encore plus sous pression, car elle entraînerait une hausse des impôts dans de nombreux cantons. La gauche attaque une fois de plus le système fiscal suisse qui a fait ses preuves; elle mine l’autonomie cantonale et gonfle la bureaucratie. A l’inverse, la concurrence fiscale entre les cantons a une foule d’avantages. Elle contraint notamment les gouvernements cantonaux et les administrations à dépenser avec modération l’argent des contribuables.

par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.02.2020
Réuni aujourd'hui à Muotathal (SZ), le groupe parlementaire UDC s'est clairement prononcé contre l'introduction d'une "rente de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.02.2020, de Jean-Luc Addor
La population de notre pays ne cesse d’augmenter. La cause ? Nous la connaissons tous. Ce n’est... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord