Participer
éditorial

Mieux vaut tard que jamais…

Le PLR a déposé des interventions en faveur de l’âge de la retraite à 65 ans pour les hommes et les femmes. "Je suis surtout curieuse de connaître la réaction de l’UDC", a dit aux médias Erika…

Le PLR a déposé des interventions en faveur de l’âge de la retraite à 65 ans pour les hommes et les femmes. « Je suis surtout curieuse de connaître la réaction de l’UDC », a dit aux médias Erika Forster, conseillère aux Etats radicale. Elle aurait pu facilement satisfaire sa curiosité en lisant le programme politique de l’UDC Suisse: « L’UDC exige pour garantir durablement l’AVS que l’âge de la retraite soit fixé à 65 ans pour les femmes et les hommes; les économies faites grâce à l’adaptation de l’âge de la retraite des femmes ne doivent pas être utilisées pour financer une extension des prestations. » Fidèle à ses principes, l’UDC avait l’an passé déjà défendu cette position au Parlement en refusant la 11e révision de l’AVS qui entraînait des dépenses supplémentaires. Le PLR, lui, avait en revanche soutenu une extension de l’Etat social dans le cadre de cette reéforme. L’UDC est heureuse de constater que le bon sens semble finalement l’avoir emporté au PLR.

Pour l’UDC, toute extension des prestations sociales est irresponsable. Elle a donc rejeté en octobre dernier la 11e révision de l’AVS lors des votations finales au Parlement. Facilitant financièrement la perception d’une rente anticipée, cette révision aurait en effet donné un signal complètement faux. La moitié des moyens financiers économisés aurait été immédiatement redépensée, et cela alors que le nombre de rentiers augmente constamment et que la caisse de l’AVS est de plus en plus sollicitée. Il eût été absurde et même irresponsable d’approuver dans ces conditions une augmentation des prestations de l’AVS, donc d’annihiler pour une bonne part les économies faites grâce aux mesures d’allègement et d’assainissement.

Le PLR doit se décider
Le PLR et les autres partis du centre doivent choisir: veulent-ils continuer de servir de chausse-pied à la gauche en acceptant des « compromis » boiteux dans les questions sociales et financières ou sont-ils prêts à adopter des positions claires et nettes? Egalement face au peuple. Faut-il rappeler que depuis le début de cette année les portemonnaies des citoyennes et des citoyens sont allégés de 3 milliards de francs supplémentaires? Tout cela parce que les partis du centre ont accepté d’augmenter la TVA et aussi à la suite de leur soutien à l’assurance-maternité et à l’assurance-maladie qui sont devenues des tonneaux sans fond. Dans toutes ces questions, l’UDC a été minorisée alors qu’elle adoptait à chaque fois une position rigoureuse contre des dépenses publiques supplémentaires et contre une extension irresponsable de l’Etat social.

Mais revenons à l’AVS: le PLR doit commencer par veiller à trouver dans ses propres rangs une majorité pour une augmentation de l’âge de la retraite des femmes sans extension parallèle des prestations sociales. Il en va de l’intérêt de l’AVS. L’UDC est prête à soutenir une solution dans ce sens et elle l’a annoncé au conseiller fédéral responsable, le radical Didier Burkhalter.

par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.02.2020
Réuni aujourd'hui à Muotathal (SZ), le groupe parlementaire UDC s'est clairement prononcé contre l'introduction d'une "rente de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
31.01.2020
En publiant aujourd'hui sa statistique de l'asile, la Confédération cherche comme de coutume à minimiser les conséquences... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Agriculture

Pour une production indigène.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord