Participer
éditorial

Nonobstant toutes les contrariétés

L’UDC a gagné les élections cantonales argoviennes. En portant à 32% sa part aux suffrages (+0,1%), elle a acquis la confiance de plus d’électrices et d’électeurs que le PLR et le PS réunis qui…

L’UDC a gagné les élections cantonales argoviennes. En portant à 32% sa part aux suffrages (+0,1%), elle a acquis la confiance de plus d’électrices et d’électeurs que le PLR et le PS réunis qui occupent le 2e et le 3e rang. Ce succès est d’autant plus méritoire qu’il a été obtenu malgré une campagne de presse massive contre l’UDC. Encore le dimanche des élections, la presse Ringier a tenté de monter l’opinion publique contre l’UDC avec un sondage douteux pour influencer le résultat du scrutin.

Il y a 15 ans, l’UDC, le PS et le PLR se situaient presque au même niveau dans le canton d’Argovie avec des parts d’environ 20% aux suffrages. Aujourd’hui, l’UDC est presque deux fois plus forte que ses concurrents. Ce développement est exemplaire de la progression que l’UDC a connue au niveau national. Il est tout aussi évident qu’après vingt ans de croissance, un cas unique même dans le contexte international, intervienne une phase de consolidation et aussi de revers. Au niveau national, l’UDC a atteint en 2007 la part électorale la plus élevée jamais réalisée par un parti politique depuis l’introduction du système proportionnel, soit 28,9%. Obtenant 26,6% en 2011, elle est restée de loin le premier parti de Suisse en enregistrant le troisième meilleur résultat de son histoire, ce qui serait considéré comme une victoire électorale dans tous les pays – sauf en Suisse.

Depuis les élections fédérales d’automne 2011, l’UDC a progressé dans les suffrages lors de quatre élections cantonales (FR, VD, SH, AG; à noter à ce propos que le résultat fribourgeois est systématiquement passé sous silence par les médias). Elle a reculé dans quatre scrutins cantonaux (UR, SZ, SG, TG), ce qui a fait écrire à la « Neue Luzerner Zeitung » que les élections argoviennes d’hier ont freiné la « chute libre » de l’UDC. Une affirmation d’autant plus déplacée que l’UDC schaffhousoise a progressé de 1% aux élections cantonales du mois dernier alors qu’elle se trouvait déjà à un niveau élevé (elle a passé de 32,6 à 33,6%). Entre-temps, l’UDC a engrangé des succès lors des élections communales en Valais (en Haut-Valais comme en Bas-Valais contrairement là encore aux allégations de divers médias), dans le canton de Berne (notamment en ville de Bienne) ainsi que dans le Jura (entrée dans six exécutifs communaux).

Campagne de presse jamais vue
Le parti le plus fort doit s’attendre à des marques d’hostilité et aussi à un regard plus critique des médias que ses concurrents plus faibles. Et le fait que des prises de position thématiques comme, par exemple, sur la politique énergétique ou l’aménagement du territoire ou encore des séries de propositions et d’interventions (par exemple sur la politique d’asile) n’aient guère trouvé d’écho dans les médias peut éventuellement être considéré comme une faiblesse de la communication du parti. En revanche, il faut s’interroger sérieusement sur la manière des médias de pondérer les événements quand la moindre information personnelle, le moindre mouvement d’humeur, une plainte pénale à motivation évidemment politique et le moindre écart de langage d’un membre du parti sont assez bons pour faire des gros titres. On est aussi en droit de se poser des questions sur la curieuse baisse de qualité de l’information dans les médias quand il est question de l’UDC. Des parts aux suffrages notés trop bas, des sièges oubliés, des comptes rendus négligeant ou déformant carrément la réalité, autant de déficiences qui peuvent être relevées quasiment chaque semaine dans l’une ou l’autre publication. Les effets nuisibles de cette agitation médiatique pour le parti sont manifestement limités. Ils ont bien plus contribué à une mobilisation supplémentaire des électrices et électeurs, car l’intention des manipulateurs était trop évidente.

Ainsi, nous continuerons de faire bonne contenance face aux futurs commentaires. Si nous perdons un pour-cent de part aux suffrages, les médias se battront pour obtenir une prise de position sur notre « défaite ». Si le parti progresse, comme hier, le téléphone reste muet. Cela ne nous empêchera pas de poursuivre notre travail politique.

Résultats électoraux du 21 octobre 2012 en Argovie. L’UDC (SVP) maintient son excellente part électorale. Ses principaux concurrents, le PLR (FDP), le PS (SP) et le PDC (CVP) se situent autour des 15%.

partager l’article
par l’auteur
Martin Baltisser
UDC (AG)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.06.2020
Les passages de plus en plus nombreux vers le service civil de personnes astreintes au service militaire... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Agriculture

Pour une production indigène.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord