Participer
éditorial

Nous sommes le parti du peuple : état des lieux de l’UDC 17 mois avant les élections fédérales 2023

Il est temps de procéder à l’analyse des élections cantonales ayant eu lieu depuis les élections fédérales 2019, avec quelques succès remarquables réalisés hier dans les Grisons et à Glaris. Il apparaît clairement que nous devons aussi, en tant que famille UDC, saisir les opportunités laissées par la situation post-Covid pour porter plus activement nos convictions pour un avenir sûr et libre.

L’UDC a perdu 4 sièges sur 544 lors des 18 élections cantonales qui se sont déroulées de la fin 2019 jusqu’à ce jour. Je ne veux pas minimiser nos pertes dans certaines régions, mais le PLR a perdu 37 sièges (total actuel 517), le Centre 41 (total actuel 426) et le PS 38 (total actuel 439). Tous les partis gouvernementaux ont perdu des plumes. Quant à nous, nous avons pratiquement pu nous maintenir. Nous avons gagné un siège dans les gouvernements d’Uri, du Valais et de Fribourg. De plus, l’UDC a rencontré du succès dans certains cantons et certaines régions et reste stable dans d’autres, comme l’ont démontré les élections de mars dans le canton de Berne par exemple.

Des résultats forts de l’UDC dans les Grisons et à Glari
Hier, l’UDC a progressé de façon fulgurante lors des élections grisonnes et glaronnaises. Pour la première fois, le canton des Grisons a élu son gouvernement non plus au système majoritaire mais au système proportionnel. L’UDC fait partie des grands vainqueurs de l’élection au Grand Conseil en remportant 16 sièges supplémentaires au Parlement, totalisant ainsi 25 sièges et une part électorale de 21.14%.

Grâce à un grand engagement, l’UDC a pu élargir sa base et obtenir un siège dans les régions où elle n’avait jusqu’ici pas pu percer en raison des procédures d’élection. S’engager pour les régions périphériques du canton des Grisons est une affaire de cœur pour l’UDC et ses nouveaux représentants. Qu’est-ce qui nous a mené au succès ? Sur le fond, l’accent a été porté sur le renforcement des sources d’énergie indigènes, sur une valorisation de l’énergie hydraulique et sur le renforcement de l’agriculture. Des centaines d’heures de campagne dans les rues, sur les quais de gare, devant les magasins, dans les villages et dans toutes les régions, un affichage intensif, des centaines de bénévoles et des rédacteurs assidus de courriers de lecteurs et un candidat au Conseil d’Etat très actif sont autant d’éléments qui ont rendu possible ce résultat. Hélas, malgré l’obtention de la majorité absolue, Roman Hug n’a pas été élu au Conseil d’Etat, en tant que candidat surnuméraire.

Les médias contre notre parti
Une fois de plus, le journal Südostschweiz avait « prédit » une victoire électrorale plus importante de l’UDC (26%), ce qui lui a ensuite permit de titrer en première page de ce jour « l’UDC échoue pour la 4e fois ». Ce schéma se répète pour la énième fois dans ce journal : 4 semaines avant les élections, le journal brandit « le spectre » d’une UDC « surpuissante », favorisant de fait une démobilisation partielle de l’électorat UDC. Idem pour les élections au Conseil d’Etat, où ce même journal titrait le 13 avril dernier : « Le siège de Parolini vacille dangereusement » et a pratiquement octroyé un siège à l’UDC.

A Glaris, nous avons réussi à conserver le siège de Marianne Lienhard au Conseil d’Etat au mois de février. Lors des élections au Grand Conseil, hier, nous avons même pu remporter 2 sièges grâce à une campagne électorale très active, un bon travail continu au parlement et de nombreuses manifestations. L’engagement des équipes dans les différentes circonscriptions électorales, particulièrement dans la circonscription de Glaris Sud, a porté ses fruits le jour des élections.

Merci à vous toutes et tous qui, au sein de la famille UDC, s’engagent avec passion pour leurs concitoyennes et leurs concitoyens dans les communes, dans les régions et dans les cantons. Je suis souvent en déplacement dans les cantons et les communes ainsi que dans les manifestations telles que celles de la campagne des cantons de Vaud (en début d’année), des Grisons ou de Glaris. Partout, je constate une chose : les gens partagent notre politique « pour plus de sécurité ; pour un renforcement de l’armée ; pour une plus grande production de denrées alimentaires en Suisse ; pour un approvisionnement électrique sûr et aussi indépendant que possible ». L’UDC est aussi le parti qui dénonce les abus, qu’il s’agisse des abus du statut de protection S pour les réfugiés de la guerre ou des abus dans l’aide sociale.

Nous continuons d’aller en avant.
Nous sommes le parti du peuple.

Sincèrement votre,

Marco Chiesa

 

Nous avons pu élire un Conseiller d’Etat à Uri, à Fribourg et en Valais

partager l’article
par l’auteur
UDC Président du parti UDC (TI)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
12.08.2022, de Pierre-André Page
Pas de panique ! L’iceberg de la crise énergétique n’a pas encore pourfendu la coque du Titanic... lire plus
éditorial
partager l’article
11.08.2022, de Marco Chiesa
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, 1er août 2022, nous célébrons l’anniversaire de la Suisse, une « success story » qui dure... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord