Participer
éditorial

Sortir du nucléaire ou comment tomber dans la dépendance

Avec leur nouvelle initiative, les Verts souhaitent sortir du nucléaire au pas de charge. Ce faisant, ils confondent vitesse et précipitation dans la mesure où les énergies renouvelables ne sont pas encore en mesure de combler la lacune énergétique que l’acceptation du texte provoquerait. Il faudrait passer par des importations d’électricité, de France avec le nucléaire ou d’Allemagne avec le charbon.

Notre pays se trouvant "momentanément" contraint à passer par ses fournisseurs étrangers, il est évident que ceux-ci vont adapter leur prix aux nécessités de leur client. En clair, la chose se traduira par une forte hausse de l’énergie électrique, ce qui pèsera sur nos coûts de production déjà élevés.

De plus, en politique, l’usage de l’adverbe doit toujours être étudié avec la plus grande prudence, tant son sens est élastique. Provisoirement veut souvent dire qu’on ne sait pas jusqu’à quand tandis que rarement devient la règle. Il en va de même avec "momentanément. Par ce terme, il faut comprendre que l’efficience énergétique et le développement du renouvelable vont prendre du temps, un temps dont nul n’est en mesure de déterminer la durée. En attendant, c’est à deux grands pays de l’Union européenne que la Suisse va confier son approvisionnement électrique, chose qui les placera en position de force.

Autre conséquence, pour atteindre les objectifs de l’initiative, il faudra avancer à marche forcée, taxes et redevances supplémentaires à l’appui. Historiquement, l’homme n’est pas passé de l’âge de pierre à l’âge du bronze par manque de pierre mais bien parce qu’il avait trouvé une technologie plus efficace que le silex taillé. Il en ira de même avec la sortie du nucléaire mais le fait est que les énergies renouvelables ne permettent pas actuellement de produire de l’électricité en quantité suffisante et à un prix abordable pour remplacer l’énergie nucléaire. Il est donc d’une importance capitale de refuser l’initiative extrême de la gauche « Sortir du nucléaire » !

partager l’article
par l’auteur
UDC conseillère nationale (GE)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
06.11.2019
La décision du Conseil fédéral de maintenir à 1% le taux d'intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
01.11.2019
Réuni aujourd'hui à Glattfelden (ZH), le comité de l'UDC Suisse a décidé de soutenir un éventuel référendum... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
31.10.2019
L'UDC Suisse est consternée de voir le Conseil fédéral accepter sciemment de graves inconvénients politiques, économiques et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Agriculture

Pour une production indigène.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord