Participer
éditorial

Stratégie énergétique 2050 – Une réglementation erronée

Il faut admettre que le Conseil fédéral et le Parlement s’attaquent, avec la stratégie énergétique 2050 (SE 2050), à une problématique importante. Cela dit, la proposition concrète va au-delà du but visé. Elle est à ce point radicale que toutes celles et ceux qui ne considèrent pas l’environnement et l’économie de manière séparée doivent tout simplement dire «non» !  

La nouvelle loi sur l’énergie exige que la consommation énergétique par personne et par année soit réduite de 16% jusqu’en 2020 et de 43% jusqu’en 2035; la consommation en question est mesurée sur la base de la situation qui prévalait en 2000. Autrement dit, nous devons pratiquement diviser par deux notre consommation d’énergie jusqu’en 2050. Une telle entreprise n’est guère envisageable et ne saurait se réaliser aussi rapidement. A moins que l’on ne fasse intervenir la main de fer de l’appareil d’Etat et que l’on envisage de mettre sous tutelle la population et l’économie. Cela pourrait même aller jusqu’à inciter la politique à prendre des mesures dont les bénéfices sur le plan énergétique ne sauraient nullement compenser les coûts économiques. Voilà qui ne manquerait pas de coûter énormément à notre économie et à notre marché de l’emploi, qui doivent impérativement pouvoir compter sur des prix attractifs s’ils entendent rester compétitifs.

Les ambitions affirmées de la SE 2050 doivent donc être réduites.   Il ne s’agit pas ici d’exacerber l’esprit de rentabilité, mais plutôt de miser sur les forces salutaires du marché et l’esprit de pionnier et d’innovation qui anime les entreprises de notre pays. Il convient en effet de relever que l’économie a reconnu depuis longtemps déjà que le débat sur les énergies renouvelables retient plus que jamais l’attention publique. La clé d’un développement économique capable d’affronter le futur réside donc dans la création de conditions-cadres libérales et l’augmentation de l’efficacité des ressources et de la productivité énergétique, et non pas sur l’imposition de règles de consommation relevant de l’économie planifiée. 

Et pour conclure: La SE 2050 pose des questions légitimes et oriente la discussion dans la bonne direction. Son contenu ne parvient néanmoins pas à convaincre car elle est trop radicale. Les Jeunes libéraux-radicaux de Suisse soutiennent en conséquence le référendum lancé contre la stratégie énergétique 2050.

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
12.08.2022, de Pierre-André Page
Pas de panique ! L’iceberg de la crise énergétique n’a pas encore pourfendu la coque du Titanic... lire plus
éditorial
partager l’article
11.08.2022, de Marco Chiesa
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, 1er août 2022, nous célébrons l’anniversaire de la Suisse, une « success story » qui dure... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Agriculture

Pour une production indigène.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord