Participer
éditorial

Transparence aussi du côté des « grands voyageurs parlementaires »

La transparence est à la mode. On l’exige partout et notamment en politique. Pourtant, ceux qui la réclament le plus bruyamment deviennent fort discrets quand leurs propres affaires sont en cause…

La transparence est à la mode. On l’exige partout et notamment en politique. Pourtant, ceux qui la réclament le plus bruyamment deviennent fort discrets quand leurs propres affaires sont en cause. Prenons l’exemple des honoraires et frais de déplacement que revendiquent les douze membres de la Délégation au Conseil de l’Europe (DCE) en plus des jetons de présence aux sessions ordinaires des chambres et des commissions. Grâce à la formule « approuvé par le Conseil de l’Europe, mais non pas à la charge celui-ci », ces parlementaires peuvent s’engager dans des actions aux quatre coins du monde et facturer tranquillement leurs frais de déplacement au Parlement suisse. En revanche, les élus aux Chambres fédérales ne peuvent pas consulter le décompte annuel global de la DCE – même les membres de la délégation n’y ont pas accès.

Cela ne se passait pas ainsi autrefois. Mais depuis qu’un grand voyageur de la gauche politique a battu tous les records de dépenses et que ces excès ont trouvé le chemin de la presse, la Délégation administrative (les présidents et les vice-présidents des deux conseils) ont interdit, sur la pression de la gauche, la publication de ces chiffres. Le parti, qui exige en permanence toute la transparence partout, notamment en matière de financement des partis, s’est imposé pour empêcher la transparence.

Membre de la DCE depuis 2000, je suis aux premières loges pour observer l’intense activité touristique de certains parlementaires au nom du Conseil de l’Europe et aux frais des contribuables suisses. Cette situation n’est plus tolérable. J’ai donc adressé avec 59 cosignataires une proposition à la Délégation administrative exigeant que cette interdiction de la transparence soit levée.

Proposition du 18 mars 2013 à la Délégation administrative des Chambres fédérales:

Accès au décompte annuel de la Délégation au Conseil de l’Europe

Mesdames et Messieurs les membres de la Délégation administrative,

Je vous demande par la présente de revenir sur la décision prise antérieurement par la DA de ne pas donner accès aux décomptes annuels de la Délégation au Conseil de l’Europe et d’autoriser, comme autrefois, les membres de la Délégation à consulter ces chiffres.

Développement:

Les délégations parlementaires doivent elles aussi répondre au principe de la transparence. Cela vaut notamment pour la DCE dont les membres s’engagent dans des interventions collectives et individuelles. Les membres de la Délégation doivent donc avoir formellement le droit d’être informés au moins une fois par année quelles interventions ont été réalisées, par qui et quelles en sont les conséquences financières pour le Parlement.

Tout en vous remerciant de prendre note de ce qui précède, je vous adresse mes salutations collégiales.

Maximilian Reimann

par l’auteur
Maximilian Reimann
UDC conseiller national (AG)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.02.2020
Réuni aujourd'hui à Muotathal (SZ), le groupe parlementaire UDC s'est clairement prononcé contre l'introduction d'une "rente de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2020
Le Conseil fédéral souhaite que la Suisse participe avec un montant de 297 millions de francs à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
31.01.2020
En publiant aujourd'hui sa statistique de l'asile, la Confédération cherche comme de coutume à minimiser les conséquences... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord