Participer
Exposé
Conférence de presse de 11. août 2009

Agriculture suisse – qualité suisse

L’importance et le rôle multifonctionnel de l’agriculture suisse sont aujourd’hui compris et appréciés par toutes les couches de la population et tous les groupements intéressés. Personne ne veut renoncer à l’authentique qualité suisse. Mais si on introduit dans le débat des notions comme les perspectives d’avenir des familles paysannes, la souveraineté alimentaire de la Suisse ou encore le mandat que la Constitution fédérale donne au secteur agricole, on est confronté à une foule de réserves, d’intérêts divergents et d’opinions diamétralement opposées. Au point qu’il est difficile de trouver un dénominateur commun. Pourtant, la production alimentaire nationale et l’auto-approvisionnement du pays sont, avec la sécurité, des piliers centraux de la continuité d’un pays.

Au niveau mondial environ un milliard de personnes n’ont pas assez à manger ou souffrent même de la faim. Nonobstant cette situation extrêmement préoccupante de l’approvisionnement alimentaire, la politique suisse vise constamment une réduction du degré d’auto-approvisionnement du pays. Or, celui est déjà le plus bas d’Europe avec un peu plus de 50%. Face à ce chiffre, le comportement de la Suisse est pour le moins incompréhensible. De plus, les consommatrices et les consommateurs helvétiques disposent du choix d’aliments de loin le moins cher du monde si on tient compte de leur revenu. Aujourd’hui, le Suisse moyen dépense encore 7 à 8% de son revenu pour se nourrir. En Allemagne, cette proportion est de 13%. Ces données statistiques confirment bien que les tentatives de réduire encore les prix des aliments ne sont certainement pas une priorité.

Prendre en compte tous les coûts pour déterminer les prix à la production

Le principe élémentaire qui prévaut dans toutes les autres branches économiques, à savoir la prise en compte de tous les facteurs de coût pour déterminer les prix à la production, ne semble pas s’appliquer à l’agriculture. Bien au contraire, on ne cesse de reprocher aux paysans suisses de produire plus cher que leurs collègues de l’UE. Pour calculer cette différence, on ne tient compte que des prix à la production dans l’UE et on ignore sciemment les exigences sensiblement plus élevées que notre législation sur la protection des animaux, la protection des eaux, de la nature et de l’environnement impose aux agriculteurs suisses. Idem pour le coût du travail qui est en moyenne 100% plus élevé en Suisse. Et bien entendu on ne veut pas savoir que le coût de la vie est plus important pour les paysans suisses – comme pour le reste de la population suisse d’ailleurs. Néanmoins – et cela doit être souligné une fois de plus – les consommateurs helvétiques disposent de l’offre de denrées alimentaires la moins chère du monde. Nous exigeons donc que les prix à la production soient dès à présent calculés sur la base d’un compte incluant tous les coûts.

Politique agricole et commerciale inacceptable pour l’économie suisse

Une nouvelle baisse des prix à la production avec à la clef une nouvelle augmentation des importations bon marché aurait des conséquences catastrophiques non seulement pour les paysans suisses, mais aussi pour toutes les branches en amont et en aval. Si tous les prix baissent, les coûts inévitables pourront encore moins être couverts. Résultat: les exploitations sont abandonnées ou vivent de leur substance. De plus, on rappellera qu’une baisse des prix à marge égale réduit le rendement du commerce. Ce développement aura pour conséquence le déplacement à l’étranger de nombreuses entreprises de production, voire leur fermeture pure et simple. C’est d’ailleurs le bon droit de toute entreprise obligée de faire des bénéfices. Mais les conséquences, ce sont la suppression de milliers d’emplois, le chômage, des charges supplémentaires pour les assurances sociales, l’affaiblissement de l’économie suisse et la perte d’attractivité économique de notre pays qui, parallèlement, devient de plus en plus dépendant de l’étranger.

Pour toutes ces raisons il faut éviter que ce scénario d’horreur se réalise. Nous serions bien inspirés de ne pas abandonner à la légère notre excellente position. Il faut que nous misions encore plus à l’avenir sur une agriculture indigène produisant des aliments de haute qualité. Nous sauvegardons ainsi à long terme la qualité suisse. Pour le bien de la population et d’une économie prospère.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Ernst Schibli
SVP (ZH)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
27.12.2018, de Franz Ruppen
L'initiative populaire contre le mitage lancée par les Jeunes Verts exige un gel des zones de construction.... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.11.2018
La Politique agricole à partir de 2022 (PA22+), que le Conseil fédéral a mise en consultation aujourd'hui,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.10.2018, de Marcel Dettling
Ce n’est qu’en disant OUI à l’initiative pour l’autodétermination que l’agriculture suisse telle que nous la connaissons... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord