Participer
Exposé

Faire confiance au peuple

La démocratie directe pratiquée en Suisse donne au peuple le droit d’élire les membres des exécutifs cantonaux et communaux ainsi que de lancer des initiatives populaires et des référendums aux…

La démocratie directe pratiquée en Suisse donne au peuple le droit d’élire les membres des exécutifs cantonaux et communaux ainsi que de lancer des initiatives populaires et des référendums aux trois niveaux de l’Etat.

Il faut dès lors se demander pourquoi le peuple n’a pas aussi le droit d’élire le gouvernement de la Suisse. Dans tous les cantons, les membres des conseils d’Etat sont élus par le peuple. Ce système a fait ses preuves. Un candidat qui souhaite être élu doit se présenter devant le peuple et c’est ce dernier qui fera son choix.

Le côté obscur du parlement

Le Conseil fédéral est cependant élu par les 246 membres de l’Assemblée fédérale des deux chambres réunies. Le choix des candidats manque de transparence parce qu’il est trop souvent le résultat d’entente d’arrière-boutique.

Dans une élection populaire, en revanche, les candidats doivent expliquer leur politique et faire la preuve de leurs capacités lors de la campagne électorale. Le poids de leurs arguments fera l’objet d’une appréciation. L’élection des conseillers fédéraux par le peuple garantit aussi l’indépendance du gouvernement par rapport au parlement. Un gouvernement élu par le peuple est l’obligé du peuple et plus du Parlement.

Pour obtenir une majorité au parlement, il suffit de faire suffisamment de concessions. Les candidats diluent leurs convictions et les partis adverses choisissent volontairement le candidat qui leur semble le plus complaisant. Pire, il arrive même qu’ils prescrivent quels candidats des partis concurrents conviennent et lesquels ne conviennent pas.

Les meilleurs sont élus

Dans une élection populaire, les candidats doivent faire la preuve de leurs capacités. Les meilleurs seront finalement élus. De plus, l’initiative UDC garantit une présence équitable des minorités. Au moins deux conseillers fédéraux doivent être issus de Suisse latine. Il va de soi que la Romandie et le Tessin pourraient même avoir plus que deux sièges au gouvernement fédéral.

C’est dans la nature des choses que les quelque cinq millions d’électrices et électeurs de Suisse feront un meilleur choix que 246 parlementaires enfermés dans la défense d’intérêts particuliers.

Donc, le 9 juin – faire confiance au peuple, OUI à l’élection du Conseil fédéral par le peuple.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
UDC conseiller national (ZH)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Chère Famille UDC, Je remercie les délégués de l'UDC Suisse de leur soutien et de l'enthousiasme avec... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Marco Chiesa
En acceptant la libre circulation des personnes nous avons abandonné le modèle à succès qui a fait... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Céline Amaudruz
Le 9 février 2014, peuple et cantons ont accepté une initiative UDC visant à reprendre le contrôle... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord