Participer
Exposé
Conférence de presse de 27. juillet 2010

La Suisse actuelle souffre d’un manque de sécurité, de valeurs et d’assurance

La manière de penser moderne ne se préoccupe guère de la culture et de l’histoire chrétiennes et occidentales. Il faut renforcer la lutte contre la relativisation morale, faute de quoi le sens de…

Alfredo Soldati, membre du comité cantonal, Losone (TI)

La manière de penser moderne ne se préoccupe guère de la culture et de l’histoire chrétiennes et occidentales. Il faut renforcer la lutte contre la relativisation morale, faute de quoi le sens de la cohésion se perdra. Notre culture est marquée par la volonté de nous engager ensemble pour la patrie, la famille, le quadrilinguisme et la défense nationale. La bienpensance forcenée, que tente de nous inculquer la gauche, a eu pour effet de nous faire douter de notre propre peuple. Et aujourd’hui nous devrions même avoir honte de préparer des crèches ou de faire chanter des chants de Noël dans les écoles!

Si nous étions réellement empreints de valeurs comme la fierté nationale, la foi, le sens de l’ordre, la fidélité aux lois et la volonté à l’effort – des valeurs très importantes aux yeux de l’UDC – les milieux hostiles à ces qualités auraient du mal à nous en détourner. En revanche, il est plus facile, face à des gens peu convaincus, d’imposer des valeurs qui ne sont pas les nôtres, des valeurs qui troublent l’ordre, qui minent notre sécurité et nos convictions. L’UDC refuse cette évolution et elle est le seul parti à sa battre pour le bien-être et la sécurité de tous.

Nous ne voulons pas qu’un jour nos enfants nous fassent des reproches comme ceux formulés par l’écrivain Khalil Gibran: « Pourquoi vous nous avez laissé grandir sans racines, avec des paroles sans son, dans l’obscurité de la nuit? »

Nous devons nous rappeler que nous sommes les gardiens de notre culture qui nous a été transmise par nos ancêtres et que nous devons à notre tour remettre à nos descendants. Nos enfants doivent se souvenir de leur origine et de la voie que nous souhaitons qu’ils empruntent.

Si l’islam accepte notre Etat de droit en se distançant des positions fondamentalistes (comme, par exemple, les courants wahhabites), nous n’avons aucun problème à le recevoir. Preuves en sont ces nombreuses familles musulmanes auxquelles il ne viendrait pas à l’esprit d’empêcher leurs enfants de participer aux cours de natation ou de leur ordonner de détourner les yeux devant une crèche de Noël.

Combien d’islam voulez-vous, demande l’UDC aux citoyennes et citoyens dans sa consultation populaire. La réponse pourrait être que nous n’avons strictement aucun problème avec les musulmans qui sont prêts à accepter nos lois et nos us et coutumes sans exiger des exceptions et systèmes juridiques parallèles, sans demander des règlementations spéciales dans les quartiers où ils habitent.

La déclaration de loyauté exigée au moment de l’immigration en Suisse peut servir de thermomètre pour mesurer la motivation de l’immigrant à accepter l’intégralité des règles valables en Suisse. L’immigrant pourrait par exemple relever qu’il ne vient pas en Suisse parce que son doigt s’est arrêté par hasard sur ce point de la carte du monde, mais parce qu’il admet que la Suisse est un bel exemple de cohabitation pacifique et de respect mutuel.
Si nous perdons le contrôle de l’immigration nous risquons de nous retrouver dans la même situation que certains pays voisins où vivent des sociétés parallèles qui s’éloignent de plus en plus de leur environnement linguistique, moral et social. Nous pouvons et devons faire mieux en renforçant notre identité et en sauvegardant nos caractéristiques.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Michaël Buffat
En publiant ses statistiques sur l’immigration et l’asile, la confédération tente de nous faire croire que la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
05.02.2019
En publiant sa dernière statistique de l'asile, la Confédération cherche une fois de plus à donner l'impression... lire plus
Exposé
partager l’article
26.01.2019, de Andreas Glarner
La Suisse, l'un des pays les plus attractifs et les plus performants au monde, doté de surcroît... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord