Participer
Exposé
Conférence de presse de 27. août 2007

Le conseiller fédéral Christoph Blocher est important pour la Suisse romande

Les suisses alémaniques savent que les romands aiment beaucoup boire un verre et rigoler. Mais ceux qui les connaissent bien savent que la Suisse Romande, c’est la patrie du général Guisan et que les

Du conceil national Jean Fattebert (VD)

 

Les suisses alémaniques savent que les romands aiment beaucoup boire un verre et rigoler. Mais ceux qui les connaissent bien savent que la Suisse Romande, c’est la patrie du général Guisan et que les romands sont aussi des patriotes sérieux et attachés aux valeurs démocratiques. Etre patriote, ce n’est pas seulement brandir un drapeau ou porter un habit rouge à croix blanche. C’est surtout tenir aux valeurs qui ont fait le succès et la réputation de la Suisse.

Lorsque certains politiciens ont participés à une manifestation dite « patriotique » sur la place fédérale en juillet dernier avec pour vedette un rappeur qui fait sa gloire en tenant des propos orduriers sur le Conseiller fédéral Christophe Blocher, beaucoup de romands ont été choqués.

Après avoir cru trop longtemps la presse qui diabolisait le Conseiller national Blocher, les romands se sont réveillés. Avant les élections de 1999, les UDC romands étaient 2 au Conseil national. Ils ont passé à 3 en octobre 99 et à 10 aux élections suivantes en octobre 2003. 500 % d’augmentation en 2 élections. Ce n’est pas le hasard, c’est une volonté populaire. C’est l’effet Christophe Blocher.

Et nos adversaires peuvent bien diaboliser et mentir sur les qualités et le travail de M. Blocher, les gens de bon sens savent ce qu’il représente. Certains font même preuve d’impatience et voudraient que les choses changent plus vite. On doit leur expliquer que nous respectons, et Christophe Blocher le premier, les règles et traditions démocratiques. Cela ralenti les changements, mais c’est le prix de la démocratie.

Les romands aimeraient aussi que celles et ceux qui travaillent, créent des emplois et de la richesse paient moins d’impôts. Ils sont navrés d’avoir top souvent des élus plus faibles (plus à gauche) qu’en Suisse allemande et qui laissent dériver les budgets d’aides sociales en période de haute conjoncture. Les Romands qui discutent avec les frontaliers français n’ont aucune envie d’entrer dans l’UE.

A chaque fois qu’ils achètent quelque chose chez nos voisins, ils ne manquent pas de remarquer sur la facture le taux de TVA qui frise les 20 %. Les Romands qui tiennent à la tradition suisse d’ouverture et d’accueil des étrangers sont persuadés que c’est avec des mesures sévères à l’encontre de ceux qui trichent que nous pourrons vivre dans une ambiance plus sereine et des conditions de sécurité améliorées.

Ils sont conscients que si le monde était juste, des milliards d’êtres humains mériteraient les conditions de vie dont nous bénéficions en Suisse. Celles et ceux qui ont la chance d’en profiter doivent être tenu de se comporter correctement ou de s’en aller pour laisser la place à d’autres.

Les Romands qui sont attachés aux règles démocratiques seraient profondément choqués si le Conseiller fédéral Christophe Blocher n’était pas réélu. Ce serait un signal catastrophique de violation de la volonté populaire. Nous allons bien leur dire de manifester leur volonté de poursuivre sur la voie du bon sens en votant massivement UDC lors des prochaines élections fédérales.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
22.02.2019
Le groupe UDC a rencontré aujourd'hui vers midi des chefs d'entreprise à Willisau (LU). Le soir, les... lire plus
Exposé
partager l’article
26.01.2019, de Peter Keller
La patrie. Nous portons tous un morceau de la patrie en nous. Je me rappelle l'été dernier.... lire plus
Exposé
partager l’article
26.01.2019, de Céline Amaudruz
En ce moment-même se déroule en France le onzième samedi de protestation organisé par les gilets jaunes,... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord