Participer
Exposé
Conférence de presse de 26. septembre 2011

Les moyens de droit actuels entraÎnent des procédures sans fin et encouragent les abus

Le fait est incontestable: le chaos s’est installé dans le domaine de l’asile. Plus de 38’000 personnes sont engagées dans le processus d’asile et plus de la moitié d’entre elles ont été admis…

Le fait est incontestable: le chaos s’est installé dans le domaine de l’asile. Plus de 38’000 personnes sont engagées dans le processus d’asile et plus de la moitié d’entre elles ont été admis provisoirement. La notion d' »admission provisoire » ne répond quasiment jamais à la réalité. Le plus souvent ces personnes restent si longtemps en Suisse qu’elles finissent par obtenir une autorisation de séjour et souvent même la nationalité suisse. Il s’agit là d’un abus évident du droit d’asile pour pouvoir immigrer en Suisse.

La durée nettement trop longue des procédures est un des principaux problèmes de l’asile. Elle s’explique notamment par le fait que les requérants disposent de beaucoup trop de moyens de droit comme les demandes multiples et les recours.

La majorité des demandes rejetées sont portées devant le Tribunal administratif fédéral. Or, on sait que cette cour est nettement orientée à gauche. L’UDC y est largement sous-représentée. Conséquence: les demandes sont souvent tranchées de manière douteuse en faveur des requérants. Mais même les décisions négatives ne sont fréquemment pas admises par les requérants déboutés qui déposent tout simplement une nouvelle demande. Ces demandes multiples et demandes de reconsidération permettent à leurs auteurs de rester des années durant en Suisse sans avoir le moindre droit à l’asile.

La Suisse reçoit un nombre croissant d’Africains qui déposent une demande sans pouvoir faire état d’une persécution. D’où la question suivante: pourquoi ces personnes se dirigent-elles précisément vers la petite Suisse après avoir traversé de nombreux pays sûrs? Le grand nombre de requérants d’asile érythréens s’explique bien sûr par la décision fatale de l’ancienne commission de recours en matière d’asile qui a interdit en décembre 2005 le renvoi des objecteurs de conscience de ce pays. L’Erythrée s’inscrit désormais en tête des pays de provenance des requérants. S’y ajoute le fait que la Suisse leur accorde quasiment sans contrôle le regroupement familial.

Il est grand temps d’agir avec détermination contre cette situation intenable. Nous déposerons donc entre autres une motion qui limite les moyens de droit à une seule voie de recours sans possibilité de demandes multiples et de reconsidération. Les procédures d’asile doivent être accélérées. Pour cela, il faut restreindre les nombreuses voies de recours et de reconsidération, faute de quoi notre tradition humanitaire risque d’échouer.

partager l’article
Thèmes
par l’auteur
UDC conseiller national (SO)
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
29.05.2019
Le Conseil fédéral a approuvé un concept permettant l'accueil direct de grands groupes de réfugiés. L'UDC s'oppose... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2019, de Thomas Matter
L'immigration incontrôlée en Suisse pose de plus en plus de problèmes. Il reste aux Suissesses et aux... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
02.05.2019
Dans le projet de nouvelle orientation de la coopération au développement présenté aujourd'hui, l'UDC salue en particulier... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Armée

La sécurité de la population.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord