Participer
Exposé
Conférence de presse de 17. avril 2012

L’UDC agit – les autorités traÎnent les pieds

Près d’un an et demi s’est passé depuis l’adoption de l’initiative sur le renvoi par le peuple et les cantons. Simonetta Sommaruga, ministre de la justice, avait promis le soir même de la votation…

Près d’un an et demi s’est passé depuis l’adoption de l’initiative sur le renvoi par le peuple et les cantons. Simonetta Sommaruga, ministre de la justice, avait promis le soir même de la votation d’appliquer rapidement la volonté du peuple: « Je respecte la volonté du peuple et je mettrai en œuvre le mandat qui m’a été confié aujourd’hui », a-t-elle déclaré le 28 novembre 2010. Or, rien de concret ne s’est passé depuis.

On a certes constitué un groupe de travail, mais la majorité de ses membres n’ont jamais eu l’intention d’appliquer le texte constitutionnel conformément à la volonté du peuple. Leur objectif était bien plus de poursuivre la pratique actuelle qui ne donne pas satisfaction. Le groupe de travail a remis son rapport fin juin 2011. Rien ne s’est produit depuis. On attend toujours un projet de loi et un message au Parlement. De toute évidence, les autorités politiques traînent les pieds pour ne pas avoir à appliquer une volonté populaire qui leur déplaît. C’est désormais une évidence: les pressions étrangères passent avant les exigences du peuple suisse. Preuve en est aussi l’accord fiscal que la Suisse vient de signer avec l’Allemagne et que le Conseil fédéral veut faire passer en procédure accélérée au Parlement, soit en neuf mois y compris un éventuel référendum. Quand cela l’arrange, la politique peut faire vite…

Contrairement au Conseil fédéral et à l’administration, l’UDC a pris ses responsabilités et fait son travail. Elle a présenté un projet législatif complètement formulé le 26 janvier 2011 à la première séance du groupe de travail constitué par la conseillère fédérale Sommaruga. Comme annoncé et approuvé par l’assemblée des délégués d’octobre dernier, l’UDC a en outre préparé une nouvelle initiative qui applique directement l’initiative sur le renvoi au niveau de la Constitution et des dispositions constitutionnelles transitoires. La récolte des signatures pour cette dite « initiative de mise en œuvre » peut commencer immédiatement.

L’UDC demande, ni plus, ni moins, que le Conseil fédéral respecte la volonté du peuple. La procédure de consultation annoncée concernant la loi appliquant l’initiative sur le renvoi doit enfin être ouverte. Ce projet doit tenir compte des propositions de l’UDC qui visent une application correcte de l’article constitutionnel approuvé par le souverain. L’UDC maintiendra la pression et lancera la récolte de signatures si le Conseil fédéral continue d’ignorer la volonté populaire.

 

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
01.07.2020, de Michaël Buffat
Fin mai, le parlement britannique a voté sa nouvelle loi migratoire qui prévoit la fin de la... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.06.2020
depuis 1978 et 1996 tombera le 27 septembre 2020. Les adversaires de ce projet, le Groupement pour... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.06.2020
Alors que le Conseil fédéral impose des restrictions ruineuses aux arts et métiers, au tourisme et au... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord