Participer
Exposé

Non aux naturalisations de masse!

Depuis 1985, donc durant environ 30 ans, plus de 800 000 personnes ont été naturalisées, dont la moitié ces dix dernières années ! Alors qu’on comptait autrefois quelque 14 000 naturalisations en moyenne annuelle, ce chiffre a littéralement explosé ces dernières années. Depuis 2001, la Suisse a naturalisé près de 40 000 étrangers par an.

L’habituelle tactique du salami de la gauche

La gauche politique pratique son habituelle tactique du salami. Cela fait longtemps que l’acquisition du droit de cité suisse a été dégradée au niveau d’un simple acte administratif. Cela n’empêche pas les socialistes de chercher constamment à faciliter encore plus l’obtention du passeport rouge à croix blanche. En 1983, 1994 et 2004 le peuple Suisse s’est prononcé contre la naturalisation facilitée. Et voilà la gauche qui revient à la charge avec la même argumentation cousue de fil blanc.

Le droit de cité comporte des avantages et des obligations

Le droit de cité suisse comporte des avantages énormes. Les différences en termes de droits entre Suisses et étrangers concernent notamment le droit d’élire et de voter, la protection consulaire, l’impossibilité d’être expulsé, le droit de voyager librement dans certains pays et le service militaire obligatoire. Les Suisses peuvent voter sur plus de sujets que les citoyens d’autres pays. Un ressortissant suisse peut voyager dans plus de 90 pays du monde sans formalité aucune et sans visa. Ce sont autant de raisons qui devraient nous inciter à accorder le passeport suisse avec circonspection et à contrôler soigneusement les candidats à la nationalité helvétique. Le bradage du droit de cité suisse perturbe l’équilibre des droits et des obligations.

La problématique double nationalité

Depuis 1992 la Suisse permet la double nationalité, voire la multiple nationalité. Dans les années suivantes le nombre de naturalisations a fortement augmenté. En Autriche, au Danemark, en Norvège, en Irlande et dans beaucoup d’autres pays les candidats à la citoyenneté doivent choisir. La majorité des pays européens, dont l’Allemagne, ne tolèrent qu’un seul passeport supplémentaire. Voilà sans doute qui explique pourquoi les pays voisins de la Suisse affichent un taux de naturalisation nettement moins élevé.

Bradage de la patrie et des valeurs suisses

Près de 40% des personnes naturalisées durant ces dix dernières années proviennent des Balkans ou de Turquie. C’est nuire gravement à la Suisse que de naturaliser des personnes qui ne s’identifient pas à nos valeurs et nos règles. Le droit de cité suisse comporte d’importants droits démocratiques. Imaginons qu’un jour le nombre de naturalisés de religions et de cultures lointaines soit si important qu’ils puissent, moyennant les instruments de la démocratie directe, modifier nos lois selon leurs idées. Il serait alors trop tard pour appeler à la sauvegarde de nos valeurs et de notre identité. L’unique manière d’empêcher une telle "reprise insidieuse" de notre patrie est de restreindre les naturalisations et non pas de les étendre encore plus. 

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (AG)
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Agriculture

Pour une production indigène.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre