Participer
Exposé

Oui à la propriété du logement

Une récente étude confirme que dans le canton de Bâle-Campagne, le seul à connaître l’épargne-logement, 71% des épargnants dans ce système réalisent un revenu imposable de moins de 100 000 francs…

Pour les classes moyennes
Une récente étude confirme que dans le canton de Bâle-Campagne, le seul à connaître l’épargne-logement, 71% des épargnants dans ce système réalisent un revenu imposable de moins de 100 000 francs. Cette catégorie comprend 85% des contribuables du canton. L’épargne-logement est surtout utilisé par les familles avec enfants qui représentent 44% des épargnants-logement. 38% sont célibataires et 18% mariés sans enfant. Plus de 50% des épargnants-logement n’ont pas de fortune à déclarer et 23% ont une fortune imposable inférieure à 100 000 francs.

Recettes fiscales supplémentaires
Cette étude constate aussi que l’épargne-logement suscite une demande de 1220 à 1260 logements supplémentaires par an et génère ainsi une création de valeurs en Suisse de 500 à 600 millions de francs chaque année. En d’autres termes, l’épargne-logement assure environ 5000 emplois par an. La Confédération bénéficie de recettes fiscales supplémentaires de 22 à 26 millions de francs par an alors que les pertes fiscales pour les cantons et les communes se limitent globalement à 6 à 9 millions de francs. Ces chiffres ne tiennent pas compte des produits supplémentaires des impôts sur les gains immobiliers, si bien qu’en fin de compte l’épargne-logement se solde pour les cantons et les communes par une baisse insignifiante des recettes, voire par un résultat zéro. L’affirmation, selon laquelle les pertes fiscales dues à l’épargne-logement entraînent une augmentation des impôts, ne repose sur aucun fondement.

Absolument nécessaire
Le retrait anticipé des avoirs du 2e et du 3e pilier n’est pas une véritable promotion de la propriété du logement. La prévoyance-vieillesse et la propriété du logement sont deux objectifs d’encouragement distincts dans la Constitution fédérale. Il est faux d’en soutenir un au détriment de l’autre. En cas de retrait anticipé des avoirs de vieillesse, les prestations de la prévoyance sont réduites. Le Conseil fédéral a d’ailleurs déjà annoncé l’intention de restreindre cette possibilité. Du coup, la faible promotion de la propriété du logement, qui existe encore en Suisse, sera définitivement supprimée. Le résultat de cette politique est que le taux de propriété du logement est excessivement bas en Suisse avec seulement 39%. La hausse des taux d’intérêts hypothécaires rendra également plus difficile l’acquisition d’un logement. Il est d’autant plus important que l’épargne-logement soit enfin introduit au niveau suisse.

Important aussi pour les propriétaires
Ce projet s’adresse certes aux locataires, mais il apporte aussi des avantages aux propriétaires de leur logement. Divers milieux politiques tentent en Suisse de restreindre la propriété foncière ou de l’imposer davantage par le biais de l’aménagement du territoire, le droit du bail à louer ou encore la protection des créanciers. Pour résister à ces attaques, il est important que la propriété foncière soit aussi largement répandue que possible. L’épargne-logement facilitera aussi aux générations à venir l’achat d’un logement et incitera les jeunes à faire des économies.

 

partager l’article
par l’auteur
SVP conseiller national (ZH)
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique agricole

Pour une production indigène

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord