Participer
Exposé
Conférence de presse de 07. octobre 2011

Politique extérieure et Europe

Grâce à l’UDC, la Suisse n’est aujourd’hui pas membre de l’UE. Le groupe UDC exige en lieu et place de l’option adhésion le retrait de la demande d’adhésion. Les autres partis rejettent toute…

  • Grâce à l’UDC, la Suisse n’est aujourd’hui pas membre de l’UE.
  • Le groupe UDC exige en lieu et place de l’option adhésion le retrait de la demande d’adhésion. Les autres partis rejettent toute motion en ce sens.
  • Le Conseil fédéral poursuit malgré tout sous les mots-clés « Bilatérales III » et « approche globale coordonnée » une intégration plus poussée dans l’UE. L’UDC a révélé cette stratégie au grand jour et n’a eu de cesse de la dénoncer. Une séance du Conseil fédéral sur la politique européenne est agendée au 26 octobre 2011, soit trois jours après les élections !
  • L’UDC est encore et toujours contre une adhésion à l’UE, contre une plus grande intégration institutionnelle dans l’UE et contre la reprise obligatoire et automatique du droit communautaire.
  • L’immigration est désormais largement incontrôlée. Eu égard au fléchissement de la conjoncture, nous sommes ici face à une épreuve de vérité. La nécessité de prendre des mesures se fait de plus en plus pressante. Or, au cours de la législature qui arrive actuellement à son terme, les autres partis se sont montrés fermés à toute mesure qui eût permis une reprise de contrôle dans le domaine de l’immigration. L’UDC a donc lancé en été 2011 l’initiative populaire « contre l’immigration de masse », qui exige que la Suisse reprenne son autonomie dans le contrôle de l’immigration et que l’accord de libre circulation des personnes soit adapté en conséquence.
  • Le groupe UDC tient à la neutralité perpétuelle, armée et intégrale. La Suisse doit exploiter de manière cohérente les avantages de sa qualité de petit État neutre. Le groupe UDC rejette les missions armées de soldats suisses à l’étranger ainsi que le démantèlement du système de milice. Elle a enregistré à ce sujet quelques succès au cours des quatre dernières années (rejet des opérations contre les pirates au large de la Somalie, rejet des CR à l’étranger, etc.)
  • Le groupe UDC s’oppose à un accord de libre-échange sur l’agriculture avec l’UE ainsi qu’à toute autre concession dans le domaine agricole dans le cadre de l’OMC. Grâce à la pression de l’UDC, le Parlement se distancie de plus en plus d’un accord de libre-échange agricole avec l’UE.
  • Le Conseil fédéral a, au cours de cette législature, progressivement abandonné le secret bancaire pour les personnes domiciliées à l’étranger. L’UDC est pratiquement la seule force luttant encore pour la préservation du secret bancaire et donc pour la protection de la vie privée des citoyens. Elle continuera à le faire en lien avec le rapport supplémentaire sur l’ADI USA, à présent renvoyé au Conseil fédéral.

Bilan de la lutte pour les droits populaires

  • L’UDC a lutté pour la mise en œuvre des décisions du peuple, p.ex. comme l’initiative sur le renvoi et l’initiative sur l’internement à vie. C’est la raison pour laquelle l’UDC a également décidé de lancer une initiative permettant l’application de l’article constitutionnel sur le renvoi.
  • L’introduction de la juridiction constitutionnelle et l’affaiblissement des droits populaires, notamment par un élargissement des motifs de nullité ainsi qu’un examen préalable matériel avec « avertissement » sur le formulaire d’initiative, ont eux aussi été résolument rejetés par l’UDC.
  • Dans le but de renforcer les droits du peuple, l’UDC a lancé avec succès l’initiative populaire « élection du Conseil fédéral par le peuple ». Les citoyens et citoyennes pourront voter sur cette extension importante des droits populaires au cours de la législature à venir.

Perspectives : politique extérieure, droits populaires

  • Pas d’adhésion à l’UE
    L’UDC refuse résolument l’adhésion de la Suisse à l’UE. Elle s’oppose également à une intégration plus poussée avec une reprise obligatoire du nouveau droit UE et de nouvelles instances judiciaires et de contrôle dans le style de l’EEE. Les éventuels nouveaux accords bilatéraux avec l’UE devront être dans l’intérêt des deux parties.
  • Préserver le secret bancaire
    Le secret bancaire doit être maintenu. L’UDC s’oppose fermement à l’échange automatique d’informations ainsi qu’à toute entorse au secret bancaire pour les clients domiciliés en Suisse.
  • Renforcer les droits populaires
    L’UDC continuera à lutter contre le démantèlement des droits populaires. L’UDC s’oppose à l’introduction prévue d’une juridiction constitutionnelle ainsi qu’à l’examen matériel préalable des initiatives populaires. L’UDC combattra également la tendance voulant que le droit suisse soit de plus en plus subordonné au droit international. Les votations prochaines sur les initiatives populaires « Élection du Conseil fédéral par le peuple » et « Traités internationaux devant le peuple ! » sont des pas dans la bonne direction.
partager l’article
Thèmes
par l’auteur
Caspar Baader
UDC (BL)
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
C’est pire que ce que l’on craignait: incroyable, totalement inadéquat, inutilisable et destructeur. Ces pensées m’ont traversé... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Nadja Pieren
L’accord-cadre avec l’UE ne devrait pas être considéré comme une simple orientation politique prise à distance par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
En approuvant l’accord-cadre avec l’UE, le PLR a franchi ses propres lignes rouges. Il brade des valeurs... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord