Participer

Initiative populaire «Oui à la suppression des redevances radio et télévision (suppression des redevances Billag)»

Les délégués ont approuvé l’initiative No Billag, lors de l’Assemblée des délégués le 27 janvier à Confignon (GE), par 239 voix pour, 17 contre et 5 abstentions.

De quoi s’agit-il ?
Aujourd’hui, chaque foyer doit dépenser 451 francs par année pour la redevance radio et télévision. Par une manœuvre tactique, la conseillère fédéral Doris Leuthard l’a réduite à 365 francs dès 2019. De plus, les entreprises devront plus passer à la caisse, jusqu’à 35’590 francs. C’est une des raisons pour laquelle l’Union suisse des arts et métiers (USAM) soutient l’initiative «No-Billag». Après l’acceptation par le peuple de la révision de la loi sur la radio et la télévision (LRTV) en 2016, la redevance pour les ménages a légèrement diminué et s’est reporté sur celle des entreprises. De plus, la redevance est fixée par le Conseil fédéral sans consultation du peuple ou du Parlement.

Les initiants veulent déverrouiller le système actuel des redevances. La Confédération ou un tiers mandaté par elle ne pourraient plus percevoir de redevance comme le prévoit l’article 93 proposé au peuple. De plus, les initiants demandent que la Confédération ne puisse plus subventionner aucune radio ou télévision en temps de paix. Finalement, les passages actuels qui prévoient que les radios et télévisions doivent promouvoir la formation et prendre en compte les besoins des cantons seraient simplement tracés. La Confédération devra donc régulièrement mettre aux enchères des concessions pour les chaines.

Engagements pour la campagne
Communiqué de presse
partager l’article
04.03.2018
Comme prévu, l'initiative populaire "Oui à la suppression des redevances radio et télévision" a été rejetée par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.02.2018, de Yohan Ziehli
La campagne relative à l’initiative No Billag relève d’un vrai duel entre David et Goliath, tant du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.02.2018, de Céline Amaudruz
La Suisse est une patiente construction de l'histoire réunissant des hommes et des femmes ayant choisi de... lire plus
Thèmes et positions
Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique agricole

Pour une production indigène

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord