Consultation

Bases légales permettant l’instauration de zones environnementales

L’UDC rejette avec détermination ce projet qui est avant tout un produit idéologique et qui conduit à une extension massive de l’administration, entraînant du même coup une nouvelle et onéreuse…

Réponse de l’Union démocratique du centre UDC

L’UDC rejette avec détermination ce projet qui est avant tout un produit idéologique et qui conduit à une extension massive de l’administration, entraînant du même coup une nouvelle et onéreuse régulation. L’introduction de zones environnementales et de vignettes obligatoires constitue une attaque frontale contre le trafic individuel ainsi que contre les arts et métiers et le tourisme. L’UDC rejette catégoriquement un tel monstre bureaucratique, ce d’autant plus que l’utilité de cette mesure ne repose sur aucune base scientifique et que, dans la pratique, ses effets sur la qualité de l’air sont quasi négligeables.

Il est d’ailleurs révélateur de la qualité de ce projet que les auteurs omettent d’indiquer les coûts qui en résultent pour les usagers ainsi que les frais administratifs provoqués par ces zones environnementales. Ce mode d’information est clairement insuffisant et témoigne de la motivation avant tout idéologique de cette intention.

De surcroît, la base juridique sur laquelle prétend se fonder ce projet est plus que douteuse, voire carrément inexistante. On ne peut s’empêcher d’y voir une tentative du DETEC de s’ériger en législateur en lieu et place du Parlement fédéral. Ce procédé est inacceptable et doit être catégoriquement rejeté.
En vous remerciant de prendre acte de ce qui précède, nous vous adressons nos salutations les meilleures.

 
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord