Participer
Consultation

Modification de la loi sur la surveillance des assurances (LSA)

L’UDC soutient en principe l’objectif de la modification de la loi sur la surveillance des assurances (LSA). L’introduction d’un droit d’assai-nissement est un élément positif de cette réforme. L’UDC propose ce-pendant quelques mesures de correction afin que cette règlementation corresponde mieux aux spécificités de ce secteur.

L’UDC salue l’introduction d’un droit d’assainissement dans la LSA. Les créanciers de toutes les entreprises de Suisse disposent ainsi pour la première fois d’une alternative par rapport à la mise en faillite. En outre, les assurés seront mieux protégés en cas de faillite et d’assainissement. Cette réforme met fort justement l’accent sur l’intérêt prioritaire des assurés de bénéficier de la couverture d’assurance également en cas d’assainissement de la compagnie. Ce dispositif renforce la stabilité de ce secteur, donc aussi l’attractivité de l’économie suisse en général.

Compte tenu de l’importance d’un « level playing field » pour les assurés suisses dans le contexte international, le calcul de la solvabilité ne doit pas seulement concerner le marché suisse, mais aussi inclure les valeurs du marché international. Aussi, l’art. 9a al. 1 doit-il mentionner une analyse de la base conforme au marché. Parallèlement, il s’agit de tenir compte de la diversité et de la particularité des différentes affaires d’assurance dans l’art. 9b al. 1.

Dans l’art. 37 al. 2b, il est question de primes réparties en primes d’économie, de risque et de coût. Il y manque la mention des « primes de garantie de la conversion de rentes ». Cette mention est nécessaire pour indiquer correctement les primes des assureurs en assurance-vie. La LSA doit donc être complétée dans ce sens.

L’UDC s’oppose à une règlementation supplémentaire du service de médiation en matière d’assurances (art. 82 et art. 83). Il existe aujourd’hui déjà un service de médiation des assurances privées et de la Suva organisé comme une fondation et offrant ses services gratuitement aux assurés. Cette fondation est soumise à la surveillance du Département fédéral de l’intérieur (DFI). Une double surveillance par le DFI et le DFF entraînerait des coûts inutiles à charge des contribuables et doit donc être refusée.

Pour soutenir l’innovation dans le secteur des assurances, il faudrait, par analogie au secteur bancaire, créer un système en « bac à sable » (sandbox) afin que des affaires de petite envergure, mais basées sur des modèles commerciaux novateurs bénéficient d’une surveillance allégée pour se faire une place sur le marché. Il faudrait à cet effet réviser l’art. 11 de la LSA.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Thomas de Courten
La prévoyance vieillesse reste un sujet brûlant. Ce n’est qu’avec une UDC qui ressort renforcée des élections... lire plus
Consultation
partager l’article
01.03.2019
L'UDC doute de ce que la révision que vous proposez permette d'atteindre l'objectif de l'initiative parlementaire 16.411.... lire plus
Consultation
partager l’article
25.02.2019
L'UDC rejette le contreprojet indirect pour les mêmes raisons qu'elle s'oppose à l'initiative populaire pour un congé... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord