Participer
Consultation

Révision partielle de l’ordonnance sur les armes pour la mise en œuvre de la directive (UE) 2017/853 modifiant la directive de l’UE sur les armes

L’UDC rejette catégoriquement la modification de la loi sur les armes du 28 septembre 2018 et par conséquent également l’ordonnance mise en consultation. Imposant une lourde bureaucratie, la nouvelle loi sur les armes compromet la sécurité publique. Elle constitue par ailleurs une étape de plus dans la politique sournoise visant à désarmer pas à pas les citoyens. Si la majorité de la population suisse devait néanmoins soutenir cette réforme en mai prochain, nous demandons que les modifications esquissées dans ce qui suit soient apportées à l’ordonnance.

Si la modification de la loi sur les armes du 28 septembre 2018 devait être acceptée par les citoyennes et les citoyens, l’UDC s’engage en faveur d’une application pragmatique des nouvelles dispositions. Cette révision partielle de la loi sur les armes est inutilement restrictive dans sa forme actuelle et provoque des incertitudes juridiques dans la pratique.

Art. 4a1: s’agissant de la capacité du chargeur, l’ordonnance va plus loin que nécessaire en attribuant un maximum d’armes à la catégorie des armes à feu à épauler  qui peuvent encore avoir une capacité de 10 cartouches. La définition pratiquée en Allemagne et en Autriche est plus claire en catégorisant comme armes à feux à épauler les armes dont la longueur dépasse 60 cm et comme armes à feu de poing celles qui ne tombent pas sous le coup de la définition précédente.

Art. 5a: pour éviter des incertitudes juridiques, nous proposons la formulation suivante:

« Les armes à feu semi-automatiques à percussion centrale sont considérées comme étant équipées d’un chargeur de grande capacité si un tel chargeur est placé dans l’arme à feu.

Si le chargeur est temporairement extrait de l’arme et s’il y est à nouveau introduit pour le rechargement, le nettoyage, le transport, le stockage, etc., l’arme reste équipée du chargeur. »

Ce second alinéa empêche que l’extraction et la réintroduction du chargeur soient inutilement considérées comme des modifications selon l’art. 19 de la loi sur les armes.

Art. 13d, 13h et 15: une autorisation étant accordée à une personne et non pas à une arme, il s’agit d’indiquer le type d’arme et non pas le fabricant, la désignation, le calibre et le numéro.

Art. 13f: La Fédération suisse de tir sportif n’est pas la seule association de ce genre. L’art. 13f al. 1 doit donc être adapté  » (…) ou d’une licence d’une société suisse de tir. »

Art. 71 al. 3: le passage « ou sur demande » peut être supprimé, car une attestation est de toute manière obligatoire.

A côté de ces propositions de modification concrètes, l’UDC souhaite attirer l’attention sur plusieurs points de la révision dont le rapport coût/utilité lui paraît douteux. Ainsi, les redevances ne doivent pas être augmentées, car les contraintes bureaucratiques de la nouvelle règlementation n’apportent strictement aucune plus-value aux propriétaires d’armes.

Les modifications concernant le marquage des armes doivent être réduites à un strict minimum afin que les adaptations nécessaires des systèmes informatiques de la Confédération coûtent le moins cher possible.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2019
Réuni en séance aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC s'est prononcé à l'unanimité pour l'initiative populaire "Oui à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
21.08.2019
La décision de la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats (CIP-CE) de rejeter l'initiative "Oui... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord