Participer

Assemblée des délégués du 26 mars 2010 à Lugano...

Manifestation/assemblée

Assemblée des délégués du 26 mars 2010 à Lugano (TI)

Les déclarations contradictoires du Conseil fédéral concernant d’éventuelles négociations sur un paquet « accords bilatéraux III » exigent une rapide mise au point. En outre, la demande d’adhésion toujours pendante à Bruxelles doit enfin être retirée. Il est évident pour l’UDC que les partis qui refusent de retirer cette demande veulent pousser la Suisse dans l’UE – nonobstant leurs dénégations hypocrites.

Exposés
Exposé
partager l’article
26.03.2011
Je souhaite peindre pour vous un tableau du Tessin que la majorité des Suisses ne connaissent pas.... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011, de Ulrich Giezendanner
Le trafic en Suisse est tout près de l'infarctus. Personne ne s'en rend mieux compte que les... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011, de Toni Brunner
La majorité du Conseil fédéral et du Parlement voudrait faire entrer la Suisse dans l'UE plutôt aujourd'hui... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011
Si je devais résumer Schengen en deux mots, je dirais que Schengen est un «GRAND MENSONGE». En... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011, de Yvan Perrin
"En ne prenant pas, dans le délai prescrit, les dispositions législatives, réglementaires et administratives nécessaires pour se... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011, de Oskar Freysinger
Il était une fois un pays neutre, petit par sa taille et grand par son cœur. Evitant... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011, de Christoph Blocher
"Prenez garde à vous au Morgarten le jour avant la St-Othmar!" Cet avertissement a été adressé en... lire plus
Exposé
partager l’article
26.03.2011
Le canton du Tessin a un grand problème. Ce problème s'appelle "accords bilatéraux". Pour illustrer cette problématique,... lire plus

Les déclarations contradictoires du Conseil fédéral concernant d’éventuelles négociations sur un paquet « accords bilatéraux III » exigent une rapide mise au point. En outre, la demande d’adhésion toujours pendante à Bruxelles doit enfin être retirée. Il est évident pour l’UDC que les partis qui refusent de retirer cette demande veulent pousser la Suisse dans l’UE – nonobstant leurs dénégations hypocrites.

L’UE est toujours enfoncée dans une crise profonde. L’endettement public ne cesse de croître. Cette organisation a dégénéré au niveau d’une union de transfert dans laquelle les uns paient pour les autres. Cela n’empêche pas la classe politique helvétique de multiplier les efforts pour faire entrer la Suisse dans l’UE en faisant des concessions les unes après les autres. L’UE exige de la Suisse de nouvelles concessions institutionnelles en vue de la conclusion d’autres accords bilatéraux. En réalité, il s’agit de la reprise automatique du droit UE par la Suisse. Il n’est pas important de savoir s’il résultera de ces négociations un accord-cadre avec l’UE ou si d’autres mécanismes de reprise du droit UE et son imposition en Suisse seront adoptés. Dans tous les cas, la Suisse y perdrait encore un peu plus de sa souveraineté – ce que l’UDC n’acceptera en aucun cas. Nous continuerons à nous battre avec détermination pour une Suisse indépendante et souveraine.

Le Conseil fédéral se détourne de plus en plus des intérêts réels suisses et construit des châteaux en Espagne. Ce fut clairement le cas avec les accords Schengen/Dublin. Des promesses excessives et intenables ont été faites au peuple avant la votation sur ces accords. La réalité est que l’accord de Dublin est à bout de souffle. Pour la Suisse, une seule conclusion s’impose désormais: se retirer le plus rapidement possible de l’aventure Schengen/Dublin et reprendre le contrôle de ses frontières. Réunis en assemblée les 500 délégués et invités ont approuvé à l’unanimité résolution concernant la politique européenne à l’intention de Micheline Calmy-Rey.

Artikel teilen
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Agriculture

Pour une production indigène.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre