Participer
Journal du parti Franc-parler octobre 2013

Cheval de Troie

Le Lehrplan 21 (équivalent alémanique du Plan d’études romand) fait de l’ombre à toutes les réformes précédentes. Le projet actuel est nuisible aux performances, et donc à l’économie. Il doit être remanié et redimensionné, ou alors jeté à la poubelle.

Les maîtres d’apprentissage et les écoles professionnelles se plai-gnent de plus en plus du manque de compétences des élèves et apprentis dans des branches fondamentales telles que l’allemand, les mathématiques et les sciences naturelles. Des milliers de places d’apprentissage, avant tout dans les professions manuelles, ne trouvent pas preneur. La cause est à rechercher dans les réformes scolaires de ces dernières années : enseignement intégratif, éloignement du principe du maître de classe, apprentissage précoce des langues étrangères, prépondérance des aspect linguistiques, réduction dans le domaine manuel, etc. Le Lehrplan 21 cimente à présent cette tendance.

Le Lehrplan 21 manque de loin son but
Avec ses 557 pages, le projet est totalement surchargé. Tout sauf axé sur la pratique, il manque nettement son but constitutionnel, à savoir celui d’indiquer les objectifs d’apprentissage par niveau scolaire. Par sa complexité et son orientation académico-philosophique, il met en péril la transmission ciblée de connaissances et l’acquisition du savoir par la pratique.

1. Axé sur les compétences : un programme pour chaque élève
Un aspect central du Lehrplan 21 est le thème générique de focalisation sur les compétences, et donc le constructivisme pédagogique. Cela signifie que chaque élève doit être accompagné et noté selon son propre programme fait sur mesure. Aucune note, p.ex. selon la moyenne de la classe, n’est plus requise. Ce qui peut paraître positif au premier abord implique une charge temporelle et administrative, tout en étant inefficace et éloigné de la réalité. La concurrence stimule et, au plus tard à l’entrée dans le monde professionnel, il est nécessaire de surmonter les obstacles imposés.

2. Branches remplacées par de vagues domaines
Désormais, l’enseignement ne porterait plus sur différentes branches mais sur des domaines. Ainsi par exemple, la géographie, l’Histoire, la physique et la chimie seraient remplacées par « Nature et technique ». Au lieu du bricolage, de la couture et du dessin, il n’existerait au niveau primaire plus que « Créativité ». Ainsi, les bases enseignées pourraient varier considérablement selon le bon vouloir de l’enseignant. Quelques branches ne seraient plus étudiées de manière suffisamment approfondie, voire plus du tout. Il ne serait plus guère possible de comparer différents élèves ou différentes classes.

3. Compétences personnelles
Des compétences importantes telles l’autonomie, l’autocritique et la ges-tion des conflits sont certes citées dans le Lehrplan 21. Des qualités qui ont aidé notre Suisse à percer au niveau interna-tional, telles que l’endurance, l’assiduité, la méticulosité, l’ordre, la fiabilité et la propreté ne s’y voient toutefois accorder, au mieux, qu’une place marginale et se noient sous les exigences irréalistes et internationalisantes.

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseillère nationale (TG)
Articles
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013, de Thomas Müller
Il faut du temps avant de pouvoir discuter ouvertement de sujets désagréables au niveau politique : après... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013, de Peter Föhn
Mercredi 25 septembre  2013 : Assis dans l’antichambre du Conseil des États, je suis profondément déçu. Nous... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013, de Jean-Pierre Grin
La reconnaissance du travail familial doit passer par la déduction des frais de garde des enfants pour... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013, de Claude-Alain Voiblet
Depuis quelques semaines de nombreuses voix, au sein du monde politique romand, se sont exprimées laissant entendre,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013, de This Jenny
En tant qu’entrepreneur, je suis parfaitement conscient que le succès économique de la Suisse n’aurait pas été... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.10.2013
La stratégie énergétique 2050 vise à enserrer la population et les milieux économiques dans un corset étroit,... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord