Participer
Journal du parti Franc-parler septembre 2013

L’intégration commence dans le cœur

Par sa nature même, l’être humain est destiné à s’adapter en permanence. Depuis notre naissance, ce n’est pas le monde qui s’adapte à nos besoins et à nos attentes, mais nous-mêmes qui nous adaptons à la vie sur Terre. Il en va de même d’un immigré : c’est à lui de s’intégrer dans le pays qui l’accueille.

Les immigrés qui refusent d’apprendre la langue parlée à leur lieu de domicile, qui ne respectent pas l’ordre juridique suisse ni les mœurs locales et qui vivent aux frais de l’État n’ont aucune volonté d’intégration et n’ont rien à faire en Suisse ! Aucune entreprise dans le monde n’engagerait quelqu’un qui ne veut pas travailler pour elle. De même, l’État se doit d’expulser toute personne qui ne fait que générer des frais inutiles et ne veut pas s’intégrer.

Toutes tentatives étatiques de corriger les dysfonctionnements actuels à travers des programmes incitatifs, selon le « principe de l’arrosoir », sont condamnées à l’échec. Elles partent de la prémisse erronée que les personnes qui immigrent en Suisse ont simplement besoin d’aide pour réussir leur intégration. On oublie ici le facteur « humain ».
La grande majorité des personnes qui s’installent en Suisse s’intègrent bien. Ces immigrés n’attendent pas que l’État vienne leur proposer un encadrement ni qu’il leur offre gratuitement tous les programmes d’intégration imaginables. Ils prennent les choses en main et font de leur mieux pour se faire une place ! Et puis il y a les immigrés qui ne sont pas disposés à s’adapter et qui voient la Suisse comme un buffet en libre-service. Cette attitude nuit avant tout aux immigrés qui s’adaptent et s’intègrent correctement.

Cet été, c’était le vingtième anniversaire de mon arrivée en Suisse, depuis la Slovaquie. Pour moi, apprendre l’allemand et m’intégrer rapidement était la première priorité. Je voulais devenir dès que possible un membre à part entière de cette société ! Je n’avais certainement besoin de personne qui me dise qu’il était important de s’intégrer. L’intégration est en effet une question de volonté et commence dans le cœur.

Articles
Journal du parti
partager l’article
15.09.2013, de Sebastian Frehner
En automne 2012, le Parlement a adopté la nouvelle loi sur les épidémies (LEp). Ce qui a... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.09.2013, de Peter Keller
En cas de litige avec l’UE, la Cour européenne des droits de l’homme devrait jouer l’arbitre. La... lire plus
Journal du parti
partager l’article
15.09.2013, de Jürg Stahl
Le 24 novembre 2013, nous voterons sur l’initiative 1:12 extrémiste des JS. Cette initiative nous concerne tous,... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord