Participer
Journal du parti Franc-parler mai 2014

Oui à l’armée – Oui au Gripen

L’automne dernier, le peuple suisse a nettement accepté l’obligation générale de servir. Un non à la loi sur le fonds Gripen serait le premier succès politique du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) et rapprocherait de leur objectif les partisans d’un démantèlement de l’armée.

L’automne dernier, le peuple suisse a nettement accepté l’obligation générale de servir. Un non à la loi sur le fonds Gripen serait le premier succès politique du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) et rapprocherait de leur objectif les partisans d’un démantèlement de l’armée. Le fait que tout cela se déroule avec l’aide de politiciens « bourgeois » ne fait qu’empirer les choses.

Pourquoi un OUI convaincu de tous les membres de l’UDC est-il nécessaire ? Si les forces aériennes ne sont pas renouvelées, nous serons tôt ou tard livrés, sans défense, à l’étranger, dépendants des États de l’OTAN. En tant que mendiante et requérante, la Suisse placerait sa sécurité en des mains étrangères et devrait non seulement acheter une aide éventuelle à un prix élevé, mais perdrait totalement son indépendance.

Un OUI au Gripen est nécessaire, parce qu’un affaiblissement de l’armée empêcherait la neutralité armée durable. Cela s’inscrit bien entendu dans le plan des internationalistes et opportunistes de tous bords.  

Un OUI au Gripen est nécessaire, parce que le conflit actuel en Ukraine nous fait voir de manière poignante que des troubles et des conflits peuvent survenir à tout moment, sans grand préavis. Ces derniers jours, la réalité rattrape quotidiennement tous ceux qui estiment que la paix est acquise une fois pour toutes.

Un OUI au Gripen est nécessaire, parce que l’indépendance et la liberté de la Suisse requièrent non seulement de défendre notre pays au sol, mais aussi de sécuriser notre espace aérien.

Ceux qui votent non marchent au pas cadencé avec les fossoyeurs d’armée et les milieux qui, depuis longtemps déjà, souhaiteraient voir la Suisse adhérer à l’UE et à l’OTAN.

La campagne de votation pour la sécurité de la Suisse arrive en phase finale. Il s’agit à présent de mobiliser chaque OUI, dans l’intérêt de notre belle et unique Suisse !

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (SG)
Articles
Journal du parti
partager l’article
08.05.2014
En Valais comme ailleurs, malgré quelques coups d’arrêt comme celui de l’initiative contre la construction de minarets... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.05.2014, de Felix Müri
Après l’acceptation de l’initiative sur l’immigration massive, l’Union européenne a suspendu, sous un faux prétexte, les négociations... lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014
par Jürg Stüssi-Lauterburg, historien, Windisch (AG) lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014, de Christoph Blocher
Christoph Blocher a résumé les enjeux de la politique européenne dans un texte paru récemment dans l’Aargauer... lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014, de Andrea Geissbühler
La sécurité a une importance centrale pour notre pays, notre société, notre économie et notre prospérité. C’est... lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014, de Oskar Freysinger
Le 18 mai, nous voterons sur une initiative de la « Marche Blanche » qui vise à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014, de Guy Parmelin
L’arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base, sur lequel nous voterons sous forme de contre-projet indirect... lire plus
Journal du parti
partager l’article
07.05.2014, de Sylvia Flückiger
L’initiative sur le salaire minimum de l’Union syndicale suisse exige que la Confédération fixe un salaire minimum... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord