Participer
Journal du parti Franc-parler novembre 2015

L’UDC est prête à assumer des responsabilités gouvernementales supplémentaires

Près de 30% des citoyennes et des citoyens ont voté le 18 octobre pour l’UDC, donc pour une politique claire et nette. L’UDC est prête à assumer des responsabilités supplémentaires au gouvernement national, comme le lui demandent d’ailleurs régulièrement les autres partis politiques. A côté d’Ueli Maurer qui se met à disposition pour une nouvelle législature, l’UDC nommera au moins un autre candidat en vue des élections générales au Conseil fédéral du 9 décembre.

 

L’UDC s’est toujours engagée pour un système dans lequel les trois partis comptant le plus de suffrages ont droit à deux sièges au gouvernement national alors que le siège restant revient au quatrième parti par le nombre de ses électeurs. Les partis peuvent ainsi, conformément à leur force, assumer dans l’exécutif leurs responsabilités et faire valoir les positions de leurs électrices et électeurs au gouvernement et dans l’administration.

Immigration et UE
Nous devons désormais nous concentrer sur la nouvelle législature et les choix importants qu’elle imposera de faire. La sauvegarde de l’indépendance et de l’autodétermination de la Suisse en fait partie. Il faut absolument empêcher que la Suisse soit contrainte, par le biais d’un accord-cadre, de reprendre du droit UE et de se soumettre à des juges étrangers. En outre, il faut veiller à faire appliquer le mandat donné par le peuple concernant la gestion de l’immigration. Au niveau des votations populaires, nous devrons nous battre pour le renvoi des étrangers criminels et pour le référendum contre les avocats gratuits.

La sécurité en Europe s’est considérablement dégradée ces derniers mois en raison de l’immigration massive de réfugiés de la guerre ainsi que de migrants économiques et sociaux d’une part, à cause des événements guerriers à quelques heures d’avions seulement de la Suisse, d’autre part. Dans ces conditions, il est irresponsable de proposer, comme le fait le Conseil fédéral, des économies au niveau de la sécurité. L’armée a besoin d’au moins 5 milliards de francs par an pour remplir sa mission. Voilà la seule manière de financer le développement projeté de l’armée et de lui permettre éventuellement de soutenir le Corps des gardes-frontière dans la surveillance des frontières nationales.

L’UDC s’engagera de surcroît pour que la Suisse bénéficie à l’avenir également d’un approvisionnement énergétique sûr et financièrement supportable et pour réduire le flot de nouvelles règlementations. Dans la perspective de la votation populaire du mois de février prochain, nous soutiendrons en outre la construction d’un tunnel de réfection au St-Gothard.

Celles et ceux qui continuent d’ignorer l’UDC, et avec elle les problèmes brûlants que rencontre la Suisse, nuisent à notre pays. Ils compromettent les meilleures traditions helvétiques et un système qui a fait ses preuves.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015
par Michael Buffat, conseiller national élu, Vuarrens (VD) Le 28 février 2016, nous voterons sur la construction... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015, de Guy Parmelin
La question primordiale est la suivante : l’acceptation de cette initiative des jeunes socialistes va-t-elle améliorer la... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015, de Peter Föhn
C’est écrit noir sur blanc. La Berne fédérale refuse de mettre en œuvre l’initiative sur le renvoi... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015, de Hans Egloff
La révision de la loi sur l’asile prévoit le remplacement de la procédure ordinaire de permis de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015
par Manfred Bühler, conseiller national élu, avocat, Cortébert (BE) La révision de la loi sur l’asile introduit... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.11.2015, de Toni Brunner
Le 18 octobre, l’UDC a fêté un succès électoral sans précédent. Je vous remercie de tout cœur... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord