Participer
Journal du parti Franc-parler août 2016

NON à l’initiative antisociale AVSplus!

L’assurance-vieillesse et survivants (AVS) est une success-story. Elle assure le minimum vital à la retraite et fait partie de notre prévoyance vieillesse.

 

Malheureusement, les finances de l’AVS sont au plus mal  : en 2014, l’AVS a dépensé davantage que ce qu’elle a encaissé. Si aucune mesure n’est prise pour résoudre le problème, l’AVS subira un déficit annuel de 7.5 milliards d’ici 2030. Ce déséquilibre financier a deux causes  : premièrement, l’espérance de vie a augmenté de plus de 7 ans depuis l’introduction de l’AVS en 1948. Deuxièmement, le faible taux de natalité depuis les années 60 a eu pour effet une augmentation du nombre de rentiers, alors que les actifs qui financent les rentes sont de moins en moins nombreux.

Le Conseil fédéral a identifié le problème et lancé une révision de la prévoyance vieillesse. Actuellement, le Parlement élabore des mesures visant à ce qu’à l’avenir encore, chaque Suisse et chaque Suissesse puisse profiter d’une prévoyance vieillesse de qualité, sûre et stable.

Antisociale et injuste
L’initiative AVSplus veut augmenter toutes les rentes de 10%. Ce qui paraît inoffensif et réjouissant de prime abord pour tous les bénéficiaires de rentes risque d’évoluer vers un véritable boomerang social  : scrutée de plus près, l’initiative AVSplus, soi-disant sociale, s’avère hautement antisociale  !

Pourquoi? L’augmentation de 10% des rentes AVS ferait encore accroître le coût de l’AVS de 5.5 milliards de francs. Ajoutés aux 7.5 milliards qui manqueront de toute façon sans réforme jusqu’à 2030, cela donne un trou annuel de 13 milliards de francs. Ces dettes devraient être assumées par les générations futures. C’est antisocial !

Ne profite pas à ceux qui en ont besoin
Les initiateurs affirment que les personnes moins bien loties financièrement profiteraient tout particulièrement de l’initiative. C’est tout le contraire  : puisque tous les retraités bénéficieront de la même augmentation de rente, ce sont les personnes touchant déjà une rente AVS confortable et les riches qui en profiteraient. Les pauvres, au contraire, n’y ont aucun intérêt : si leur rente AVS augmente, ils perdront des prestations complémentaires. Sachant que les rentes AVS sont imposables, contrairement aux prestations complémentaires, leur rente de vieillesse serait au final inférieure au montant actuel  ! Cela non plus n’est pas social.

D’où mon bilan  : L’initiative AVSplus est irresponsable et n’aide pas ceux qui en ont besoin. C’est pourquoi je vous enjoins de dire NON à cette initiative nuisible le 25 septembre 2016.

 

partager l’article
Themen
par l’auteur
Sans parti conseiller national (NE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Yvette Estermann
De nombreux citoyens de l’UE perçoivent celle-ci comme non démocratique. Le gouffre séparant Bruxelles de ses administrés... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Pierre-André Page
C’est une volée de bois vert que méritent les Verts ! Car leur initiative « Economie verte... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Beat Arnold
Le 25 septembre 2016, nous voterons au sujet de la loi fédérale sur le renseignement (LRens). Un... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Gabriel Lüchinger
Après quelques années de service diplomatique dans le monde arabe et à la suite de l'élection par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Albert Rösti
En tant que père de deux enfants et président de parti, je suis extrêmement préoccupé et fâché... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord