Participer
Journal du parti Franc-parler août 2016

Non au diktat écologiste

C’est une volée de bois vert que méritent les Verts ! Car leur initiative « Economie verte » est maladroite, dangereuse, extrême. Dire oui, le 25 septembre, à ce texte « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources », c’est introduire des privations massives pour toute la population.

 

Les Suissesses et les Suisses ne sont peut-être pas toujours parfaits : mais il y a des domaines dans lesquels notre pays est exemplaire. Celui du recyclage, par exemple. Sans aucune contrainte légale, la Suisse recycle le 96% du verre, le 92% des cannettes d’aluminium ou encore le 91% du papier.

Conscients de nos ressources
C’est dire si nous sommes conscients de nos ressources et de leur utilisation et que nous les utilisons avec efficacité : d’ailleurs l’Agence européenne de l’environnement le confirme. Sans oublier que de nombreuses entreprises suisses sont leaders en matière de durabilité.

Les Suissesses et les Suisses ne sont peut-être pas irréprochables: mais ils ont, et les agriculteurs en premier, conscience de la valeur de l’environnement. Et nous en prenons soin.

Diviser notre consommation par trois
L’empreinte écologique de la Suisse est composée, à 60%, des domaines du logement, de l’alimentation et de la mobilité. Pour atteindre l’objectif de l’initiative des Verts, nous devrions réduire la consommation de nos ressources de 65%. C’est-à-dire, diminuer la surface occupée par chaque habitant et réduire la consommation d’énergie. C’est-à-dire restreindre le nombre de kilomètres parcourus, y compris en transport public ! C’est-à-dire encore restreindre, voire carrément supprimer la consommation de produits à fort impact comme la viande ou les produits laitiers !

Une écologie dogmatique
Et pour appliquer pareille initiative, les Verts s’en remettent à l’Etat: l’administration dicterait le comportement de consommation du citoyen, introduirait des mesures qui augmenteront les prix, renchériront les logements et les transports. En un mot, les Verts – au nom d’une écologie dogmatique – violent les libertés individuelles du citoyen et menacent les emplois.

Vraiment les Verts exagèrent ! Le citoyen suisse est intelligent et responsable. A ce diktat vert, il faut impérativement répondre par un feu rouge !

 

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseiller national (FR)
Articles
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Yvette Estermann
De nombreux citoyens de l’UE perçoivent celle-ci comme non démocratique. Le gouffre séparant Bruxelles de ses administrés... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Raymond Clottu
L'assurance-vieillesse et survivants (AVS) est une success-story. Elle assure le minimum vital à la retraite et fait... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Beat Arnold
Le 25 septembre 2016, nous voterons au sujet de la loi fédérale sur le renseignement (LRens). Un... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Gabriel Lüchinger
Après quelques années de service diplomatique dans le monde arabe et à la suite de l'élection par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.08.2016, de Albert Rösti
En tant que père de deux enfants et président de parti, je suis extrêmement préoccupé et fâché... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord