Participer
Journal du parti Franc-parler décembre 2016

Oui à FORTA – Oui au désembouteillage

Le 12 février 2017, nous voterons sur la création d’un fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA).  Le Conseil fédéral et le Parlement l’ont approuvée. Le but est le financement à long terme des routes nationales, l’élimination des goulets d’étranglement sur les routes les plus importantes et le soutien financier de projets portant sur le trafic d’agglomération.

 

FORTA assure le financement pour l’aménagement, le fonctionnement et l’entretien de nos routes. Etant donné que le rail dispose déjà d’un tel fonds avec le FAIF, la création d’un fonds pour les routes est clairement soutenu au niveau politique. Nous mettons ainsi sur le même pied d’égalité la route et le rail.

De plus en plus de bouchons en raison de la mobilité croissante et de l’immigration
Celui ou celle qui circule sur une route, qu’il soit conducteur de voiture, de camion, de moto ou de vélo, perçoit au quotidien que le trafic a énormément augmenté ces dernières années. Les heures de bouchons augmentent chaque année.  Depuis 2009, les embouteillages ont même doublé sur nos autoroutes. Et les colonnes de voitures ne cessent de s’allonger dans les villes et les agglomérations. Personne ne conteste qu’il faut impérativement et rapidement investir dans les routes nationales ainsi que dans les routes cantonales. FORTA devrait donc permettre d’assurer le financement afin de terminer le réseau de routes nationales, d’éliminer les goulets d’étranglement et réaliser des projets de routes importants. La création de ce fonds de financement des routes permettra ainsi à la Confédération de garantir le financement à long terme du développement des infrastructures.   

De l’argent des usagers de la route pour les usagers de la route  
Le fonds est notamment financé par des recettes  à affectation obligatoire tirées de l’impôt sur les automobiles. Actuellement, les recettes d’un montant de quelque 400 millions proviennent de la caisse générale de la Confédération. Tous ces millions finissent désormais dans les caisses du FORTA et profiteront ainsi vraiment aux usagers de la route. A cela s’ajoutent une partie de l’impôt sur les huiles minérales (environ 10 pour cent de plus qu’actuellement) ainsi que les recettes provenant de la vignette autoroutière.

Le seul bémol à relever est une augmentation de l’impôt sur les huiles minérales, qui s’en trouve majoré de 4 centimes par litre, augmentation que l’UDC n’a pas pu empêcher. Cela étant, cette hausse est nécessaire pour garantir un financement solide du FORTA. A partir de 2020, les voi-tures électriques devront enfin elles aussi s’acquitter d’une taxe, étant donné que ces dernières utilisent également l’infrastructure routière. Ce type de véhicule n’a pas dû participer aux coûts jusqu’ici.  

Un oui à FORTA est important pour notre pays  
Pour adapter en permanence notre réseau routier à son utilisation croissante et éliminer les goulets d’étranglement sur les routes nationales et dans les agglomérations, il faut créer le FORTA. Une extension supplémentaire des routes est nécessaire de toute urgence pour la société, l’économie, le commerce et, bien évidemment, le tourisme.   

Il faut donc dire OUI à FORTA le 12 février 2017 afin que le réseau routier suisse puisse être entretenu et aménagé de telle sorte qu’il réponde aux besoins des usagers, pour éliminer les goulets d’étranglement et décharger ainsi les agglomérations et les villes, pour renforcer les régions rurales et périphériques, et éviter à l’économie, aux PME et aux citoyennes et citoyens de longues et coûteuses heures d’embouteillage.

 

partager l’article
par l’auteur
UDC conseillère nationale (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Jean-Luc Addor
Comme dans d’autres domaines, ce qui reste de libéral ou tout simplement de libre dans notre droit... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Adrian Amstutz
Avec la NON-application du mandat décidé le 9 février 2014 par le peuple et les cantons de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Jürg Stahl
En début de session d'hiver, le conseiller national Jürg Stahl (48) a été élu président du Conseil... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Jean-François Rime
Les citoyennes et les citoyens de notre pays veulent travailler et avoir des emplois avec des perspectives... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Albert Rösti
Chers membres de l’UDC, Si nous ne combattons pas la loi sur l’énergie, les prix de l’électricité,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.12.2016, de Céline Amaudruz
A force de persévérance, n'importe qui peut parvenir à déplacer une montagne. A l'évidence, le Parti socialiste... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord