Participer
Journal du parti Franc-parler janvier 2016

OUI à plus de sécurité!

La votation sur le tunnel de réfection du Gothard offre une chance unique de faire enfin les choses correctement dans le domaine de la sécurité routière et d’aménager une liaison sûre à long terme. La construction d’un deuxième tube et l’aménagement d’une seule voie de circulation par tunnel permettent de supprimer à l’avenir, dans des conditions de fonctionnement normales, le dangereux trafic bidirectionnel. La plupart des morts tragiques enregistrées sur ce tronçon pourront être évitées grâce à l’aménagement de deux voies de circulation séparées.

 
Un projet qui n’entraîne pas plus de trafic…

En service depuis 35 ans, le tunnel routier du Gothard doit être assaini en raison de son âge. Ce projet comporte dans un premier temps le creusement d’un deuxième tube, puis l’assainissement du tunnel existant. La capacité de la liaison routière ne s’en trouvera pas augmentée, étant donné que la loi n’autorise l’exploitation que d’une seule voie par sens de circulation. L’article sur la protection des Alpes inscrit dans la Constitution fédérale continuera ainsi à être observé correctement à l’avenir.

… mais plus de sécurité
La liaison routière existante par le Gothard est dangereuse. Le trafic à sens inverse dans le tunnel entraîne en permanence des situations dangereuses, situations qui se traduisent trop souvent par des morts tragiques et des blessés. Un triste bilan, qui parle de lui-même: 18 tués depuis 2001 à la suite de collisions frontales ou latérales dans la circulation bidirectionnelle. L’aménagement d’un deuxième tube permettra d’éliminer pratiquement ce risque, étant donné qu’il n’y aura plus à l’avenir qu’une voie de circulation par tunnel. Ce projet apportera donc indubitablement davantage de sécurité routière. La situation actuelle avec le trafic bidirectionnel, situation intenable du point de vue de la sécurité, ne sera plus qu’un souvenir et cet axe nord-sud sera enfin conforme aux exigences techniques actuelles. Celles et ceux qui sont contre une telle solution agissent non seulement de manière négligente, mais également totalement irresponsable et prennent le risque de continuer à voir se multiplier les victimes d’accidents mortels.

Deux tubes pour une véritable plus value
Contrairement à l’aménagement des stations de chargement proposées par les adversaires du deuxième tube, la construction de ce dernier n’entraînera pas la destruction de précieux biotopes. De même, aucun trafic de contournement ne sera mis en place durant les travaux d’assainissement; il n’y aura donc pas plus de bruit et de pollution par les gaz d’échappement. En outre, le deuxième tube permettra de disposer d’une liaison durable et sûre, et donc une plus value pour l’ensemble de la population, et ce, à un coût plus avantageux à long terme que les idées de bricolages avancées par les adversaires du tunnel.

Oui au tunnel  de réfection au Gothard!
Les arguments ci-dessus montrent clairement que seule la variante avec la construction d’un deuxième tube et l’exploitation ultérieure d’une seule voie par tunnel permet de créer une véritable plus value. Plus de sécurité routière et donc moins de morts et de blessés, une plus grande fiabilité de l’axe nord-sud et donc une meilleure liaison du Tessin avec moins de  trafic de contournement. Une telle solution durable dont tous profiteront ne peut faire l’objet que d’une seule réponse: un OUI clair le 28 février 2016!

 

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
25.01.2016
L’initiative des Jeunes socialistes entend lutter contre la spéculation sur les matières premières agricoles et les denrées... lire plus
Journal du parti
partager l’article
25.01.2016, de Nadja Umbricht-Pieren
Le 28 février 2016, nous voterons sur l’initiative populaire «Pour le couple et la famille – non... lire plus
Journal du parti
partager l’article
25.01.2016, de Céline Amaudruz
Il va de soi que l’on doit respecter les lois lorsqu’on se trouve dans un pays hôte.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
25.01.2016, de Toni Brunner
En 2010, le peuple suisse décidait que les étrangers criminels devaient être renvoyés de notre pays. lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord