Participer
Journal du parti Franc-parler mai 2016

Non à l’augmentation de l’essence – OUI à l’initiative «Vache à lait»

Le 5 juin 2016, nous voterons sur l’initiative « pour un financement équitable des transports » (dite initiative « Vache à lait »). Ce jour-là, les citoyens décideront si l’argent des usagers de la route, autrement dit les rentrées fiscales issues de l’impôt sur les huiles minérales, doivent impérativement être affectées à l’entretien et à l’extension du réseau routier ou si les projets urgents de contournement et d’élargissement seront financés par une augmentation du prix de l’essence.

 

Il est bien entendu inacceptable de puiser encore davantage dans la bourse des automobilistes. Aujourd’hui déjà, les usagers de la route paient plus qu’assez : 9 milliards de francs par an au total! Mais la plus grande part des recettes fiscales provenant de la route va à la caisse fédérale générale et aux transports publics, de sorte qu’elles manquent pour les projets routiers.

Attention : On veut faire payer encore plus aux automobilistes
Il est inacceptable d’attendre que les automobilistes mettent une fois de plus la main au portefeuille. C’est pourtant ce que prévoit le projet «Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA)», actuellement débattu au Parlement, qui augmenterait le prix de l’essence d’au moins 4 centimes par litre. Cette hausse est inutile, car l’argent disponible suffit pour étendre et entretenir les infrastructures routières.

60% d’impôts et taxes par litre de carburant suffisent
Aujourd’hui déjà, nous payons 60% d’impôts et taxes sur chaque litre de carburant acheté à la pompe. L’essence et le diesel ne représentent que 40% du prix total. Une charge fiscale de 60% n’existe nulle part ailleurs !

La hausse d’impôt prévue avec FORTA pèserait lourd dans le budget des entreprises et des ménages. Il est insensé de prendre un tel risque par les temps économiques difficiles que nous vivons.

La solution : OUI à l’initiative «pour un financement équitable des transports»
Les initiatives populaires «pour un financement équitable des transports (ou Vache à lait)» et «FORTA» se complètent mutuellement. L’initiative «Vache à lait» propose un concept de financement à long terme. Une pleine affectation de l’impôt sur les huiles minérales fournirait au cours des années à venir suffisamment d’argent pour les projets routiers en cours. Quant à «FORTA», il dresse la liste des projets routiers spécifiques à réaliser. En cas de OUI à l’initiative «Vache à lait», «FORTA», qui regroupe différents projets, devrait subir des adaptations ponctuelles. Le Parlement pourrait y procéder sans problème après le vote du 5 juin 2016.

Ceux qui pensent qu’il y a suffisamment d’argent pour la route et qu’il n’est pas question d’augmenter encore le prix de l’essence votent, comme tous les conseillers et conseillères nationaux UDC, OUI à l’initiative «pour un financement équitable des transports».

 

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseillère nationale (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Albert Rösti
Ce ne sont pas les défis de taille qui manquent. Il faut empêcher l’adhésion à l’UE. Il... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Adrian Amstutz
L’exode vers l’Europe a laissé des traces évidentes. Presque aucun pays européen n’a encore des frontières aussi... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Céline Amaudruz
La révision de la Loi sur l’Asile qui nous sera soumise le 5 juin prochain va bien... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Oskar Freysinger
Le peuple décidera le 5 juin prochain du diagnostic préimplantatoire. Ce thème met en jeu, ni plus,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Albert Rösti
Le conseiller national Albert Rösti, nouveau président de l’UDC élu à l’unanimité au cours de l’assemblée des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Jean-François Rime
L’initiative populaire « Pour un revenu de base inconditionnel » prévoit que toute la population en Suisse... lire plus
Journal du parti
partager l’article
18.05.2016, de Manfred Bühler
En interdisant aux entreprises telles que Swisscom, La Poste ou les CFF de faire du bénéfice, l’initiative... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord