Participer
Journal du parti Franc-parler novembre 2016

Où loger les migrants ? Les genevois doivent avoir le dernier mot!

par Marc Fuhrmann, président UDC Genève, Hermance (GE)

 
Des migrants près de chez vous? L’afflux massif de migrants met les cantons sous pression pour les loger. De nouveaux centres dans nos communes ? Donnons la voix aux habitants qui sont pour l’heure muselés et sans droit de recours.

La Confédération met sous pression les cantons pour héberger les milliers de migrants entrés en Suisse récemment. Les autorités cantonales forcent alors les communes à accepter la construction de centres de requérants sur leur territoire. Sans égards pour la sécurité et la qualité de vie des habitants en général, pour les femmes et les enfants en particulier. Les possibilités d’opposition sont faibles et les résidents mis devant le fait accompli. De plus, les autorisations de construire sont délivrées avec une vitesse particulièrement inhabituelle, quelle surprise !

Migrants qui durant les premiers six mois de 2016 ont commis 142’500 crimes en Allemagne en hausse de 40% par rapport à 2015… combien chez nous ?

Les habitants sont mis devant le fait accompli : c’est inacceptable !

Deux projets déposés
L’UDC genevoise a déposé en novembre deux projets de loi constitutionnelle visant à redonner aux habitants des communes le droit de s’opposer à ces installations décidées par le Conseil d’Etat.

Le premier projet implique dans la Constitution cantonale l’obligation de soumettre au corps électoral communal chaque construction nouvelle destinée aux migrants. Le second propose d’exempter les communes visées par des centres de « requérants » avec une indemnité monétaire, proche de ce que la commune d’Oberwil-Leili a instauré récemment.
Des centres d’accueil imposés à la population n’aideront en rien les migrants à s’intégrer. Il revient à la Confédération de revoir avec rigueur et vigueur quels sont les vrais requérants et lesquels sont des migrants économiques. Afin d’en réduire substantiellement leur nombre.

Ces projets de loi permettront aux communes de décider si elles sont prêtes à accueillir des centres de migrants, ou alors de soutenir l’accueil financièrement.

Le dernier mot aux résidents
Les riverains et résidents doivent avoir le dernier mot sur des infrastructures qui changeront de façon substantielle leur vie quotidienne et surtout leur sécurité. Nous sommes grâce à la gauche bien loin de l’époque ou un requérant d’asile respectait toute loi de notre pays et tentait de s’intégrer au plus vite.

Demain cette même gauche demandera aux indigènes de prendre des cours d’intégration… !

 

partager l’article
Themen
Articles
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Natalie Rickli
Dans la mosquée An-Nour de Winterthour, un imam éthiopien a appelé au meurtre des musulmans ne participant... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Marcel Dettling
En tant qu’agriculteur, je rejette par conviction la Stratégie énergétique 2050. Une fois de plus, l’État cherche... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Peter Föhn
Le Conseil national n’a pas mis en œuvre l’initiative sur l’immigration de masse adoptée par le peuple... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Manfred Bühler
L’initiative des Verts pour la sortie programmée de l’énergie nucléaire porte mal son nom. En principe, un... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Gregor Rutz
La Suisse se distinguait jusqu’à il y a peu par un haut niveau de sécurité juridique et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
28.11.2016, de Albert Rösti
L’automne dernier, après les élections parlementaires, certains électeurs bourgeois se sont pris à espérer que les valeurs... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord