Participer
Journal du parti Franc-parler octobre 2017

Bilan de la session d’automne

Positif:

Non à l’initiative RASA
L’initiative populaire « Sortons de l’impasse », dite initiative RASA, entend revenir sur la décision populaire concernant l’initiative sur l’immigration de masse. Tant l’initiative qu’un contre-projet n’ont toutefois eu aucune chance au Conseil national.

Le conseiller national UDC Thomas Matter l’a parfaitement exprimé lors des débats: « Je ne comprends absolument pas ce que les initiants de l’initiative Rasa veulent encore atteindre. L’initiative Rasa est depuis longtemps une réalité. L’objectif de Rasa n’est rien d’autre que la non-mise en œuvre de la décision du peuple et des cantons au sujet de l’initiative sur l’immigration de masse ».

Contre la discrimination des seniors
Les automobilistes ne seront à l’avenir convoqués à l’examen médical régulier qu’à partir de 75 ans, contre 70 ans actuellement. Après le National, le Conseil des États s’est lui aussi prononcé en faveur de cette modification, soumise en 2015 par le conseiller national Maximilian Reimann.

Mission de l’armée assurée
Le Parlement a approuvé des acquisitions militaires à hauteur de 2,1 milliards de francs. Une proposition de gauche visant à réduire cette somme a été rejetée avec succès. Les moyens attribués garantissent à l’armée de pouvoir remplir sa mission le mieux possible.

Pas de congé paternité
Une intervention visant l’introduction d’un congé paternité de 14 semaines a été rejetée. La proposition aurait engendré des surcoûts de 1,4 milliard de francs. L’intention déclarée de cette idée de gauche était de promouvoir unilatéralement le modèle familial où les deux parents travaillent et de défavoriser les familles qui ne correspondent pas à cet « idéal ».

Négatif:

Le Conseil des États reste une « chambre noire »
Une fois de plus, le Conseil des États a refusé de créer davantage de transparence concernant ses votes. Une intervention de sa propre commission compétente et une revendication analogue du Conseil national ont toutes deux échoué. Cela signifie que la Chambre haute continuera à ne pas consigner nommément et publier tous les votes.

Aucune chance pour No Billag
Le Parlement a clairement rejeté l’initiative populaire « Oui à la suppression des redevances radio et télévision » (suppression des redevances Billag). Même une contre-proposition modérée du conseiller national UDC Gregor Rutz pour une redevance radio et télévision de 200 francs n’a pas trouvé grâce aux yeux du Conseil national. Si le peuple non plus n’approuve pas l’initiative, la SSR étatique continuera d’encaisser annuellement 1,2 milliard de redevances.

Encore plus de millions pour une protection inefficace des frontières
Nous n’avons pas attendu la crise des réfugiés pour nous apercevoir de l’échec du système Schengen/Dublin. Néanmoins, le Conseil national veut augmenter la contribution de la Suisse à la protection des frontières extérieures de Schengen de 12 millions de francs par an au maximum. Nous n’avons pas oublié : avant l’introduction de Schengen, on nous a dit que l’adhésion coûterait moins de dix millions par an. Aujourd’hui, l’augmentation envisagée dépasse à elle seule ce montant.

Des millions pour les échanges d’étudiants
Après le Conseil des Etats, le Conseil national a lui aussi approuvé un budget de 114,5 millions de francs à dépenser pour les échanges d’étudiants d’ici 2020. L’UDC a été le seul parti à s’opposer à ce financement. Que les étudiants doivent organiser et financer eux-mêmes leur séjour à l’étranger plutôt que de tout recevoir sur un plateau d’argent serait pourtant précisément une bonne école de vie.

Échange de données irresponsable
Le Conseil national approuve l’extension de l’échange automatique d’informations sur les comptes financiers (EAR) à d’autres pays. Outre les pays tels que la Russie, la Chine, l’Inde et le Brésil, des destinations financières bien connues telles que Monaco, les îles Caïmans ou le Liechtenstein « profiteront » désormais de nos données de compte. Encore une fois, l’UDC a été le seul parti à rejeter systématiquement tous les accords en matière d’EAR.

Feu vert aux résidences luxueuses pour requérants d’asile
Contre la volonté de l’UDC, le Conseil national a approuvé un crédit de 238 millions de francs pour la planification des centres d’asile fédéraux. Les standards architecturaux sont si élevés que les constructions réalisées seront véritablement « luxueuses ». Toutes les propositions d’économies de l’UDC ont été balayées.

L’aide au développement maintenue à 3,5 milliards
L’aide au développement représente à ce jour 0,5 % du produit intérieur brut. Ce sont 3,5 milliards de francs. L’UDC voulait adapter cette quote-part. Suite au désistement de 9 conseillers nationaux PLR la motion a cependant échoué d’emblée – un sympathique « cadeau de départ » au ministre DFAE sortant Didier Burkhalter.

partager l’article
Articles
Journal du parti
partager l’article
24.10.2018, de Thomas Aeschi
Des juges étrangers siégeant à Strasbourg interdisent à la Suisse de surveiller discrètement des escrocs à l’assurance.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.10.2017, de Albert Rösti
Lors des dernières élections au Conseil fédéral, l’UDC a d’emblée défendu le droit du PLR à reprendre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.10.2017, de Michaël Buffat
Le récent cas d’un imam biennois haineux et abuseur de l’aide sociale, pourtant chez nous depuis des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.10.2017, de Adrian Amstutz
Aux élections nationales d’octobre 2015, l’UDC a réalisé un score inédit de 29,4 %, soit le meilleur... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.10.2017, de Natalie Rickli
L’UDC a soumis au Conseil national un compromis bien suisse comme contre-projet à l’initiative No Billag :... lire plus
Journal du parti
partager l’article
17.10.2017, de Heinz Brand
Six années de social-démocratie au Département fédéral de l’intérieur (DFI) ont créé plus de dégâts qu’elles n’ont... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord