Participer
Journal du parti Franc-parler avril 2018

L’argent dépensé dans des casinos en Suisse doit rester en Suisse!

Il faut dire OUI à la nouvelle loi sur les jeux d’argent, afin que les revenus de près de 300 millions de francs puissent continuer à être versés pour notre AVS et que plus de 600 millions puissent être mis à disposition pour les cantons, le sport et la culture. Il faut un OUI afin que les requins du jeu étrangers dont le siège est au Costa Rica, à Malte ou à Gibraltar ne puissent plus, comme c’est encore le cas actuellement en raison d’une législation insuffisante, s’approprier chaque année et sans contrôle plus de 250 millions de francs à partir de la Suisse. Et il faut un OUI afin que l’argent joué en Suisse sur le sol suisse puisse être contrôlé et rester en Suisse.

Le référendum lancé par les requins des casinos étrangers n’a qu’un seul but : conserver le plus longtemps possible les actuelles lacunes juridiques dans le marché croissant des jeux en ligne, ce afin de pouvoir drainer encore plus de millions hors de la Suisse. Le fait que cela se fasse aujourd’hui au détriment des prestataires suisses qui font l’objet d’un contrôle et que cela diminue les recettes pour notre AVS, notre culture et notre sport, la chose est claire. Ce n’est qu’avec un OUI que les casinos suisses et leurs emplois, les impôts et les taxes seront garantis et que leurs recettes resteront en Suisse pour l’AVS, le sport et la culture. Par ailleurs, un OUI permettra de mieux lutter contre l’addiction au jeu. Les adversaires de la loi sur les jeux d’argent argumentent contre le blocage de l’accès pour les jeux d’argent en ligne. C’est là un pseudo-argument. Il s’agit en effet uniquement d’empêcher la nouvelle loi, qui est meilleure, afin que les requins des casinos étrangers puissent, comme cela est le cas aujourd’hui en raison de la législation lacunaire, continuer à drainer des millions de l’argent dépensé dans les jeux en Suisse. Ils affirment que l’on pourrait renoncer à des blocages d’accès en accordant des concessions aux prestataires étrangers de jeux en ligne. Ceci est complètement faux, comme l’exemple du Danemark, souvent cité, le montre. Sans blocage d’accès pour les prestataires non concessionnés et donc illégaux, les concessions seraient totalement inutiles.

C’est pourquoi je voterai OUI à la nouvelle loi sur les jeux d’argent – pour que l’on continue à l’avenir de récolter près d’un milliard de francs pour l’AVS, le sport et la culture en Suisse!

par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Albert Rösti
La semaine passée, la Commission des institutions politiques a consacré seulement de deux heures pour débattre de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Yves Nidegger
Depuis 2007, la Suisse participe à hauteur de 1,3 milliard de francs au financement de projets visant... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Michaël Buffat
L’initiative dite «Monnaie pleine» sur laquelle nous sommes appelés à voter le 10 juin entend résoudre un... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018
Plus de 500 délégués et invités de tout le pays se sont retrouvés le 24 mars pour... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Benjamin Fischer
La loi révisée sur les jeux d’argent prévoit des blocages du réseau. C’est là un premier pas... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Jean-Luc Addor
Faut-il interdire aux producteurs et aux distributeurs d’énergie d’intervenir sur le marché de l’installation ? Nombre d’entreprises... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Thomas Burgherr
Les requérants d’asile sont certes moins nombreux à venir frapper à notre porte. Mais les problèmes liés... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.04.2018, de Jacques Nicolet
Réunis le 19 avril à Gollion, les délégués de l’UDC Vaud ont chargé leurs députés d’agir au... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord