Participer
Journal du parti Franc-parler novembre 2018

Sauvez les droits de l’Homme

Aujourd’hui, les droits de l’Homme figurent parmi les concepts les moins compris dans la sphère politique. Ils sont désormais une arme utilisée par les partis de gauche contre les libéraux afin d’accroître le pouvoir de l’État et des institutions internationales, de réduire la liberté des citoyens et d’affaiblir la démocratie. Or, c’est précisément l’inverse que visaient les droits de l’Homme au XVIIIème siècle: limiter le pouvoir de l’État, accorder des libertés considérables aux citoyens et renforcer la démocratie.

Avec la définition des ­droits­­ de l’Homme, la notion d’être humain s’est imposée. En général, les sociétés traditionnelles soumettent l’individu à la communauté. Ce n’est que dans la conception chrétienne et, plus tard, libérale que l’être humain est considéré comme un individu doué de raison et appelé à être libre. Deuxiè­mement, les droits de l’Homme ont érigé le peuple en tant que souve­r­ain, c’est-à-dire en tant qu’autorité suprême de l’État, et ont ainsi désigné la démocratie comme étant la norme parmi toutes les formes d’État. Troisièmement, les droits de l’Homme ont permis de restreindre le pouvoir de l’État de sorte que la notion d’être humain (la dignité de chaque individu) et la démocratie (gouvernement par le peuple) sont garanties. C’est dans cette tradition, qui établit un lien direct entre les droits de l’Homme et la souveraineté du peuple, que s’inscrit l’initiative pour l’autodétermination.

Préserver les droits de l’Homme
Mais des menaces pèsent aujourd’hui sur les droits de l’Homme. Ce qui est paradoxal, voire absurde, c’est que ce sont précisément les forces de gauche, qui s’érigent en gardiennes des droits de l’Homme, qui les détruisent. Elles les affaiblissent à travers leur expansion vers d’autres champs sous la pression du politiquement correct, et sapent leurs fondements idéologiques, à sa­voir la civilisation judéo-chrétienne, précisément là où ils ont été conçus et développés. La situation deviendra tragique si les forces libérales, qui défendent la définition initiale des droits de l’Homme, gardent le silence sur ce sujet. Elles ont intérêt à se mobiliser avec force en faveur des droits de l’Homme tels qu’ils ont été imaginés à l’origine, à les protéger de toute forme d’aliénation, d’affaiblissement et de suppression par de faux amis et à les préserver pour le bien du peuple et de l’humanité toute entière.

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseillère nationale (GE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Albert Rösti
Avez-vous déjà signé un contrat où figure plusieurs fois l’expression «je m’engage à» alors que vous ne... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Verena Herzog
Le 25 novembre, nous voterons également sur une modification de la loi fédérale sur les assurances. Il... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Hans-Ueli Vogt
Hans-Ueli Vogt explique en prenant l’exemple du pacte de l’ONU sur les migrations pourquoi l’initiative pour l’autodétermination... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Jean-Luc Addor
Le référendum contre la révision de la loi sur les armes imposée par l’UE, c’est parti !... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Franz Grüter
La politique et l’économie, mais aussi les développements sociaux sont toujours plus imprévisibles. Les conséquences pour la... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.11.2018, de Roland Rino Büchel
L’UE est mal construite. Elle met ensemble ce qui ne va pas ensemble. Elle y contraint même... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.11.2018, de Thomas Matter
L’échange automatique de renseignements en matière fiscale (EAR) est appelé à s’étendre à tou­jours plus de pays.... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord