Participer
Journal du parti Franc-parler décembre 2019

Non à l’initiative sur le logement et l’article de censure

Le 2 novembre, 500 délégués et visiteurs de l’UDC se sont réunis à Niederglatt (ZH) pour l’assemblée des délégués. Après un examen critique des propositions, ils ont pris la parole pour le référendum du 9 février 2020. Les délégués ont clairement dit non à l’initiative populaire «Plus de logements abordables» et à l’extension de la norme pénale antiraciste. Ce faisant, ils ont suivi la recommandation de la direction de l’UDC suisse.

Durant le débat contradictoire, les conseillers nationaux UDC Verena Herzog (TG) et Hansjörg Knecht (AG) ont réussi à convaincre les délégués de la nécessité de rejeter les deux projets. Selon Hansjörg Knecht, l’initiative de l’association des locataires est non seulement inutile, mais surtout nuisible. Le nombre de logements vides a atteint son plus haut niveau depuis vingt ans. « Si on concentrait ces 75’000 appartements vides à un seul endroit, on aurait affaire à une localité aussi grande que la ville de Berne », a-t-il expliqué. La construction de nouveaux logements continue en force en raison des taux d’intérêts bas. Cette offre excédentaire a provoqué une baisse des prix sur le marché des logements de location: « Selon l’observatoire immobilier du bureau de consultation Wüest Partner, le niveau actuel des loyers est inférieur de 5,8% à celui de 2015. » Les grandes villes mènent une politique du logement indépendante. Par exemple, 25% des logements de la ville Zurich appartiennent à des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. « L’exigence des initiateurs d’une proportion de 10% de logements soutenus publiquement est donc plus que satisfaite. » Cette initiative est nuisible parce qu’elle force les cantons et les communes à investir dans l’achat de biens fonciers sans tenir compte des besoins réels. Les restrictions de construction imposées par la Confédération provoqueraient une pénurie de logements et pousseraient les prix à la hausse.

« En réalité, il s’agit d’une censure »
Verena Herzog quant à elle, est intervenue pour le rejet de la norme pénale contre le racisme. La Constitution fédérale garantit aujourd’hui déjà la protection contre des discriminations de toutes sortes, a-t-elle rappelé. Des lois supplémentaires sont donc inutiles et mêmes nuisibles : « Toute personne qui osera s’exprimer publiquement de manière critique sur des orientations sexuelles s’exposera à une plainte pénale », a-t-elle averti. Cette extension de la norme pénale servira à criminaliser des opinions et il en sera abusé pour faire taire des adversaires politiques mal-aimés : « Ce qu’on essaie de nous vendre comme une ‘protection contre la discrimination’ est en réalité une loi de censure qui menace la liberté d’opinion, de conscience et aussi la liberté économique sans pour autant résoudre le problème sur le fond. »

partager l’article
Articles
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Albert Rösti
Les Fêtes approchent, l’année touche bientôt à sa fin. Une année durant laquelle nous nous sommes battus... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Albert Rösti
Nous nous pencherons longtemps encore sur les dernières élections. Avec ses 25,6 pour cent, l’UDC reste de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Marcel Dettling
La population suisse a franchi le cap des 8,5 millions d’habitants. Le PS, le PLR, le PDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Céline Amaudruz
Schengen – le concept de l ‘UE avec des frontières ouvertes a échoué. C ‘est ce que... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019
En dehors du petit sursaut écologique et circonstanciel de cette année, la gauche « traditionnelle » est... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Diana Gutjahr
Au Parlement fédéral, la gauche et les verts ont décidé d’un congé paternité de deux semaines. Dont... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019
Réunis ce jeudi à Palézieux, les délégués de l’UDC Vaud ont élu Kevin Grangier à la présidence... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord