Participer
Journal du parti Franc-parler juillet 2019

1er août: La résistance est plus nécessaire que jamais

Bientôt ce sera le 1er août, date à laquelle nous célébrons l’anniversaire de notre pays. Une belle occasion pour montrer que nous sommes fiers et reconnaissants à la fois, d’autant plus que les raisons ne manquent pas.

Nous devrions en effet être reconnaissants pour ce que nos ancêtres ont accompli. Ils ont travaillé dur et dirigé avec sagesse, et ont fini par jeter les bases d’une vie libre, autonome et prospère pour les générations futures. Ils ont, grâce à la participation démocratique de la population, construit l’Etat dans lequel nous vivons aujourd’hui libres et en toute sécurité.

Nous pouvons être fiers car nous ne nous reposons pas sur nos lauriers ni ne dilapidons notre patrimoine. Bien au contraire, nous retroussons nos manches tous les jours et œuvrons pour préserver et consolider ce qui a été accompli pour les générations futures. Fiers nous pouvons l’être également car nous sommes toujours indépendants, malgré toutes les tentations et les menaces. C’est là l’un des grands mérites de l’UDC.

Nous avons connu, pendant la Seconde Guerre mondiale, le danger de tout perdre. La Suisse était coincée entre les puissances de l’Axe et une attaque n’était pas exclue. Lorsque nous écoutons le discours radiophonique prononcé en juin 1940 par le ministre des Affaires étrangères de l’époque, qui était également président de la Confédération, Marcel Pilet-Golaz, on a l’impression que le Conseil fédéral avait capitulé intérieurement. Il est fort possible que la Suisse telle que nous la connaissons et l’aimons n’existerait pas si le général Henri Guisan n’avait pas, le 25 juillet 1940 lors du Rapport du Rütli, réveillé l’esprit de résistance des Suisses.

L‘UDC est la seule force qui offre une résistance
Aujourd’hui encore, la démocratie directe, les valeurs et la prospérité de la Suisse sont menacées. La pression exercée sur le Conseil fédéral n’est évidemment pas la même que pendant la dernière guerre. L’on a donc d’autant plus de peine à comprendre ses hésitations et qu’il soit disposé à s’abandonner à une puissance étrangère. La résistance est donc nécessaire aujourd’hui encore, comme il y a 79 ans, bien que les circonstances soient complètement différentes. L’UDC est la seule force politique prête à relever ce défi. Aidez-nous à faire en sorte que ce ne soit pas le dernier anniversaire de la Suisse, dans la liberté, la prospérité et la sécurité.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019, de Ueli Maurer
Le président Ueli Maurer aime le 1er août patriotique : l‘anniversaire de la Suisse est en effet... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019
Dans sa récente prise de position intitulée «Halte au pillage de la classe moyenne par la gauche... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019, de Michaël Buffat
Il n‘y a guère de sujet qui soit discuté de manière aussi peu objective que l‘immigration. Il... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019
Les délégués de l‘UDC Suisse se sont réunis fin juin à Orbe, dans le canton de Vaud.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019, de Thomas Aeschi
L‘AVS est l‘assurance sociale la plus importante de notre pays. Compte tenu de l‘évolution démographique et de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.07.2019, de Peter Keller
Le Département des Affaires étrangères a déposé plainte pénale contre le constructeur d‘avions Pilatus Flugzeugwerke. L‘approche arbitraire... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord