Participer
Journal du parti Franc-parler septembre 2019

Pour une Suisse libre et sûre nous tenons parole – aussi après les élections!

Une fois de plus de nombreuses personnes – notamment des journalistes – ont donné ces derniers jours des leçons de morale en parlant de décence et de respect. Je vais vous dire ce qui est véritablement indécent et irrespectueux :

• Il est indécent et irrespectueux de prétendre s’indigner du traité-cadre de l’UE avant les élections et vouloir conduire la Suisse dans l’UE après les élections
• Il est indécent et irrespectueux de proposer une nouvelle institution sociale pour mettre la retraite les plus de 60 ans, institution qui coûtera des centaines de millions de francs aux contribuables et dont le seul but est d’empêcher l’initiative de limitation.
• Il est indécent et irrespectueux de s’enrichir aux frais des jeunes, de détruire le deuxième pilier avec un nouveau mécanisme de distribution entre jeunes et vieux dans le seul but d’acheter l’adhésion des syndicats à l’accord-cadre.
• Il est indécent et irrespectueux de refuser de voir la réalité, c’est-à-dire que la criminalité porte un nom : les non-intégrés.
• Il est indécent et irrespectueux de reprocher aux paysans la destruction de la biodiversité tout en refusant d’agir contre la cause réelle, c’est-à-dire le bétonnage d’un mètre carré de sol par seconde pour répondre aux besoins d’une immigration démesurée.
• Il est indécent et irrespectueux de prétendre stopper le changement climatique alors qu’en réalité on mine la classe moyenne avec une action de redistribution d’une ampleur jamais vue jusqu’ici, par une hausse du prix des carburants de 12 centimes par litre, par une augmentation du prix de l’huile de chauffage de 24 centimes par litre ainsi que par une multitude d’obligations et d’interdictions.

Ce sont ces actes d’indécence et d’irrespect qui doivent être dénoncés sans ménagement aux électrices et aux électeurs. Et c’est exactement ce que fait l’UDC. Nos candidates et candidats tiendront après les élections leur parole donnée avant les élections. Ils ont fait cette promesse à Sattel devant les délégués réunis de l’UDC et en public. En vertu de cette promesse, ils s’engageront sans relâche contre le rattachement de la Suisse à l’UE. Ils s’opposeront aux tentatives de rééducation et de redistribution des socialistes de tous les partis. Nos candidates et candidats s’engagent pour les femmes et les hommes qui vivent dans ce pays. Ils agissent pour que les habitants de ce pays aient du travail et qu’ils leur restent quelque chose de leur salaire, pour que les enfants nés aujourd’hui ne doivent pas vivre dans une Suisse complètement bétonnée à 10 millions d’habitants. Celles et ceux qui veulent continuer de vivre dans une Suisse libre et sûre, donc prospère, votent au 20 octobre UDC.

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019, de Roger Köppel
Le PLR et le PDC vont mal et n’osent pas tenir leur engagement et rejeter le milliard... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Compte tenu de leur part à la population totale, les migrants affichent un taux de criminalité et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019, de Walter Wobmann
Le fait que la Commission des institutions politiques du Conseil des Etats (CIP-E) se soit prononcée contre... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord