Participer
Journal du parti Franc-parler juillet 2020

Les vérités cachées

L’accord sur la libre circulation des personnes avec l’Union européenne a détruit la confiance et les perspectives d’avenir que les Tessinoises et Tessinois avaient le droit d’avoir. Moi aussi, en tant que père de famille et représentant de mon canton, je crains pour les perspectives de mes enfants et de mon canton.

Laissons de côté un instant les statistiques et les promesses non tenues par le Conseil fédéral, qui prévoyait – pour rappel – une immigration nette de 10 000 personnes au maximum par an, alors qu’en 13 ans seulement, nous avons connu une immigration totale nette de plus d’un million de personnes ! Parlons des milliers de familles domiciliées dans les cantons frontaliers et de leurs enfants. Ces familles sont à la recherche d’une activité professionnelle pour construire leur histoire personnelle. Pour elles, les portes d’un emploi demeurent fermées, et ceci à cause de la politique pro-européenne du Parlement, qui sacrifie les Suissesses et les Suisses en privilégiant la concurrence des travailleurs de toute l’Europe, au moyen du statut de travailleurs frontaliers.

Plus de travailleurs étrangers que de travailleurs tessinois au Tessin

La libre circulation des personnes a entraîné une énorme pression sur la substitution de la main-d’oeuvre et le dumping salarial. Dans mon canton, les travailleurs étrangers ont dépassé le nombre de travailleurs résidents et le Conseil d’État a dû décréter 20 contrats-types pour tenter de stabiliser la baisse des salaires. Cette croissance malsaine est catastrophique : plus de précarité, plus de pollution, plus de concurrence déloyale, plus de bouchons sur les routes et moins de bien-être pour toutes et tous, en premier lieu pour la classe moyenne qu’il
faut protéger et non mettre à genoux. Le Tessin, comme Genève, sont des laboratoires qui doivent aussi faire réfléchir nos compatriotes de la Suisse alémanique. Face à l’urgence sanitaire et au ralentissement économique, le chômage touchera durement l’ensemble de l’Europe et la Suisse représentera de plus en plus un débouché attractif pour les ressortissants de l’UE.

Les autres partis nous soumettent à l’UE

Nous avons le devoir d’agir dans l’intérêt de nos citoyennes et citoyens, dont beaucoup sont au travail partiel à cause de la Covid-19. Nous ne devons pas être effrayés par les grands conglomérats, ni par les élites internationalistes et certainement pas par les partis qui les servent et qui nous poussent à nous soumettre à l’UE. On cache ces vérités comme on cache de la poussière sous le tapis. Et ceux qui veulent faire le ménage se voient rétorquer que la Berne fédérale est sensible au problème et que la situation est sous contrôle. Mais nous, les Tessinoises et Tessinois, ne demandons pas de la compréhension, nous demandons des solutions, et celles qui ont été appliquées jusqu’à présent ont échoué ! Il est illusoire de parler de mesures d’accompagnement, car on n’arrête pas une hémorragie avec un sparadrap. Je voterai OUI à l’initiative de limitation et OUI au retour d’une gestion intelligente de notre immigration. Je veux les clés de ma maison, les clés de notre Suisse. Aujourd’hui, sans règles et sans aucune protection efficace, j’ai l’impression d’être devenu un invité dans ma propre maison.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller aux Etats (TI)
Articles
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Sandra Sollberger
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Thomas Matter
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Gregor Rutz
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Alfred Heer
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Barbara Steinemann
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Roger Köppel
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Thomas Aeschi
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020
Journal du parti
partager l’article
03.08.2020, de Albert Rösti
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord