Participer
Journal du parti Franc-parler novembre 2020

Signez le référendum sur le CO2 – aussi pour un approvisionnement sûr en électricité

L’abandon simultané des énergies nucléaire et fossile met en danger la sécu-rité de l’approvisionnement de notre pays en électricité. Si l’on veut mainte-nir le niveau actuel, il faudrait augmenter de 65 % la production d’électricité d’ici 2040. A l’heure actuelle, personne ne sait où et comment résoudre ce problème. C’est là également une raison pour laquelle nous avons besoin d’un référendum contre la loi sur le CO2. Signez et renvoyez le formulaire ci-joint.

Nous pouvons constater aujourd’hui déjà, sur la base de la pandémie du coronavirus, que dans une crise chaque pays regarde d’abord ses propres intérêts. Le fait que des lots de masques de protection destinés à la Suisse ont été bloqués en Allemagne en a fourni une illustration pour le moins impressionnante. Le problème de la pénurie de masques a été résolu en quelques mois par une augmentation de la production et fait désormais partie du passé.

Mais que se passe-t-il lorsque l’électricité deviendra une denrée rare? Si l’on considère notre expérience, il serait naïf de croire que la Suisse pourrait alors simplement importer du courant, qu’il y ait ou non accord sur l’électricité. Avec l’abandon progressif de l’énergie nucléaire et des centrales à charbon en Allemagne, la production d’électricité dans toute l’Europe occidentale pourrait en effet devenir rare.

En Suisse, nous sommes malgré tout sur le point de détruire l’une des sources d’énergie les plus sûres que nous possédions. La majorité de la population suisse a en effet déjà décidé de réduire de 40 % notre production d’électricité, soit 24 térawattheures, en abandonnant progressivement l’énergie nucléaire et en la remplaçant par de nouvelles sources d’énergie. Seulement voilà, ces nouvelles sources qui ont pour nom énergie éolienne, géothermie ou encore énergie solaire sont difficilement réalisables en raison du manque d’installations de stockage.

Et dans le même temps, la demande d’électricité ne va cesser d’augmenter, car la loi sur le CO2 exige ou du moins incite à l’électrification du parc immobilier et du trafic. L’interdiction de facto des nouveaux systèmes de chauffage au mazout ou l’obligation de compenser les émissions de CO2 pour les importateurs de carburants pourraient augmenter la demande d’électricité en Suisse de 25 %, soit 15 térawattheures.

Cela signifierait ni plus ni moins que jusqu’en 2045, nous devrions augmenter de 65%, respectivement de 39 térawattheures, notre production d’électricité, si l’on veut maintenir le niveau de sécurité de l’approvisionnement que nous avons aujourd’hui, ce qui s’apparente à une mission impossible. Voilà également pourquoi je vous demande de signer aujourd’hui encore le formulaire ci-joint concernant le référendum contre la loi sur le CO2.

Signez ici le référendum contre la loi sur le CO2

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (BE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Roger Köppel
L’accord institutionnel ne peut être rattrapé ni amélioré. Il faut le rejeter pure-ment et simplement. lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Thomas Aeschi
L'accord-cadre est la nouvelle version du traité colonial de l'EEE, traité qui a été rejeté par le... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020
Le 24 octobre, les délégués de l’UDC Suisse ont adopté les mots d’ordre pour les votations du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Guy Parmelin
Le 29 novembre 2020, le peuple suisse se prononcera sur l’initiative populaire fédérale «Pour une interdiction du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Pierre-André Page
Les taxes qu’implique la nouvelle loi sur le CO2 représentent une charge supplémentaire d’environ 1'500 francs par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Christian Imark
La loi sur le CO2 va coûter à la collectivité et à l'économie 30 à 40 milliards... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Franz Grüter
L’initiative populaire «Entreprises responsables» est dangereuse: elle désavantage les entreprises suisses et se présente comme un policier... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Kevin Grangier
Le 27 septembre dernier, la majorité de la population a rejeté l'initiative pour une immigration modérée. La... lire plus
Journal du parti
partager l’article
06.11.2020, de Marco Chiesa
Mala tempora currunt. Cette citation de Cicéron décrit la situation dans laquelle nous, les Suisses, nous nous... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord