Participer
Journal du parti Franc-parler septembre 2020

Dites OUI à une immigration modérée!

Ce n’est pas Bruxelles, mais nous autres Suissesses et Suisses qui devons gérer l’immigration

Dans deux semaines, le 27 septembre, nous voterons sur l’initiative de limitation. Il s’agit certes d’une initiative de l’UDC. Cela dit, il ne s’agit pas de victoire ou de défaite pour le parti. Il s’agit de savoir si nous, nos enfants et nos petits-enfants pourrons vivre bien ou mal à l’avenir.

Plus de 8,6 millions de personnes vivent aujourd’hui dans notre petit pays. Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes en 2007, environ un million d’immigrants ont immigré en Suisse. Un nombre qui ne cesse de croître. Chaque année, 50 000 personnes en moyenne viennent en effet des seuls pays de l’UE. La plupart d’entre elles ne font pas partie de la main-d’œuvre spécialisée recherchée, mais de la cohorte des travailleurs bon marché. Et personne ne peut les arrêter en raison de la libre circulation des personnes. Et maintenant que le chômage augmente considérablement dans tous nos pays voisins, les immigrants seront encore plus nombreux. Une démesure qui a des conséquences désastreuses que nous ressentons tous les jours: bouchons sur les routes, trains surchargés, services sociaux pillés, terrains bétonnés, écoles de moindre qualité, baisse des salaires et travailleurs âgés contraints au chômage.

Je vous le demande: voulez-vous vraiment une Suisse qui compte 10 millions d’habitants? Dans mon canton – comme dans toutes nos régions frontalières – la population souffre particulièrement des conséquences néfastes de la libre circulation des personnes. Si vous vivez à Zurich, en Suisse centrale ou dans le canton de Berne et que vous pensez que le Tessin est loin, vous vous trompez. Ce que vous voyez aujourd’hui dans nos régions frontalières sera bientôt une triste réalité dans toute la Suisse, si nous n’agissons pas maintenant.

C’est la raison pour laquelle je m’adresse à vous: il faut que vous nous aidiez à combattre les mensonges de nos adversaires qui sont prêts à vendre l’avenir de nos enfants! Distribuez des prospectus, accrochez nos affiches et surtout convainquez vos amis et connaissances de dire OUI le 27 septembre à l’initiative de limitation. Pour que nous autres, Suissesses et Suisses, puissions à nouveau décider nous-mêmes combien d’immigrants et quels types d’immigrants nous voulons accepter dans notre pays.

Maintenant tous aux urnes! Nous avons besoin de chaque voix en faveur de l’initiative de limitation.

Je vous remercie vivement pour votre engagement et votre énergie!

partager l’article
par l’auteur
UDC La direction du parti (TI)
Articles
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Pierre-André Page
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Thomas Matter
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Ueli Maurer
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Andrea Geissbühler
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Jean-Luc Addor
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020, de Diana Gutjahr
Journal du parti
partager l’article
11.09.2020
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord