Participer
Journal du parti Franc-parler septembre 2021

Les médias sous la coupe des politiciens ?

Selon la décision du Conseil fédéral et du Parlement, 178 millions de francs suisses issus des impôts seront versés chaque année à la presse. Ce montant s’ajoute aux redevances actuelles et s’élèvent au total à plus d’un milliard de francs d’argent public pour subventionner les médias.

Avec un « paquet de mesures », les médias seront donc directement « soutenus », à moins que le souverain ne s’y oppose dans les urnes grâce au référendum actuellement en cours de récolte. Ce soutien politique repose sur une erreur de jugement quant au rôle des médias et quant à la nature de l’économie de marché.

En effet, il n’est pas admissible que les médias soient une branche économique privilégiée qui peut bénéficier de subventions lorsque les consommateurs disparaissent. De plus, il ne faut pas que la presse soit mise en laisse par les politiciens mais qu’elle reste indépendante afin de pouvoir exercer sa critique de l’exercice du pouvoir ! La presse trahirait-elle sa fonction démocratique sacrée contre quelque argent avec la promesse d’une rente de situation ? Sous les belles formules telles que « amélioration des conditions cadres », « renforcement de la diversité de l’offre dans les régions » et « maintien de l’indépendance » on tente d’acheter les médias !

La gauche est à la manœuvre pour contrôler les médias

Sous la direction de la ministre des médias Simonetta Sommaruga (PS), un projet a été élaboré sous la forme d’une loi sur la promotion des médias qui profite principalement aux offres en ligne qui tendent à être de gauche. C’est bien connu, le bonheur des uns fait le malheur des autres. Ainsi, la promotion des gros éditeurs tels que Tamedia ou Ringier qui inondent le marché romand signifiera la discrimination de tous les autres.

Enrichir les magnats des médias ?

De fait, ce sont principalement les éditeurs à fort tirage qui bénéficieront des subventions prévues pour les médias. Au cours des dernières décennies, les magnats des médias ont impitoyablement racheté les petits journaux régionaux, toujours en se référant à l’économie de marché. La honte n’étouffe donc pas ces grands groupes de presse qui espèrent désormais une subvention étatique.

Pour nous, en tant que contribuables et consommateurs d’informations, il est interpellant que tant d’argent public disparaisse à l’avenir dans les poches de ces grands éditeurs. Il va sans dire que personne ne rechigne à s’emparer de l’argent public quand il s’offre à lui, c’est d’autant plus vrai que la plupart des journalistes sont déjà à gauche. Et la plupart des éditeurs, compte tenu de l’ouverture des caisses de l’État, sont plus que disposés à le devenir.

par l’auteur
UDC conseiller national (VD)
Articles
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Ueli Maurer
Le 26 septembre, nous voterons sur l’initiative 99%. Les partisans de la gauche et des verts font... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021
Sous le simple titre Mariage pour tous, c’est un sujet bien plus sérieux qui se propose à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Esther Friedli
L'OFSP, les cantons et les médias paniquent et veulent exclure les non-vaccinés de la vie sociale. Nous... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Magdalena Martullo
Les négociations sur l'accord-cadre ayant été interrompues, le Conseil fédéral, soutenu par tous les autres partis, veut... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Candidat Conseil national David Trachsel
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021
L'initiative de 99% de la Jeunesse socialiste met en danger des investissements importants et nécessaires dans les... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Christophe Blaumann
Les 7 et 28 novembre, le peuple fribourgeois renouvellera ses autorités législatives et exécutives. L'UDC du Canton... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Céline Amaudruz
Avec l’augmentation du nombre de musulmans en Suisse, les revendications communautaristes sont devenues de plus en plus... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Yves Nidegger
A l’exemple de la guerre du Sonderbund ou de la péréquation intercantonale, les tensions villes - campagnes... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord